Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2015 7 15 /02 /février /2015 15:51
DRD : PAIX A SON ÂME

Par Bedel Baouna

Créée en grande pompe en 2013 à la suite d’une scission au sein du MCDDI, la DRD (Dynamique républicaine pour le Développement) du sous-ministre de l’Enseignement primaire et secondaire, Hellot Matson Mampouya, n’a pas survécu à ses maladies congénitales. Explications.

Tocard

L’illisibilité, l’invisibilité et, surtout, le manque de dynamique politique pour ne pas dire de globules rouges politiques, ont eu raison de la DRD. Le parti qui était censé concurrencer le MCDDI, le syndicat des féticheurs de Parfait Kolélas, gît désormais au Mont Barnier des illusions perdues. A qui la faute ? Élément de réponse d’un cadre du parti défunt, sous couvert d’anonymat, qui a eu la primeur de l’oraison funèbre : « Quel gâchis ! Quand je pense que nous avons cru en cette dynamique ! Hélas ! le président-fondateur est incapable de "convertir les nécessités originelles en finalités originales ». Et de poursuivre, féroce, que dans la vie certaines personnes ne « dirigent qu’en obéissant », à l’image du mollasson Matson Mampouya. On a beau lui donner des milliards, il n’élèvera pas de monuments durables, plus préoccupé par le succès que par la gloire. En somme, miser sur Hellot Mampouya, c’est miser sur un cheval dont on sait qu’il ne fera pas l’arrivée du Quinté. Un tocard, donc. Pas une rente. Et quand un tocard fait l’arrivée du Quinté, peu de parieurs passent à la caisse.

D’aucuns trouvent Hellot Mampouya d’une naïveté exquise. Et pour cause : il pense que Sassou lui fait totalement confiance. C’est mal connaître le gourou du PCT - la première secte du Congo -, Sassou, lequel ne s’entoure que de ceux qu’il manipule à l’envi, lequel ne fait confiance à personne, pas même à sa famille biologique, lequel simule et dissimule... Or, en politique, pour paraphraser Derrida, il n’y a pas de garanties si ce n’est donner de sa personne. La politique doit donc être ouverte à la dimension du « peut-être. » Incapable « d’articuler la démocratie à venir » , Hellot Mampouya vit dans l’évitement permanent, le louvoiement permanent, l’atonie permanente... La DRD a toujours souffert d’un manque cruel de stratégie. Et qui dit stratégie, dit communication abondante, et qui dit communication, dit réseaux. Hellot Mampouya a-t-il déjà donné une conférence de presse, a-t-il déjà débattu à la télé ou à la radio, ailleurs que dans sa villa ? Personne ne sait le fond de sa pensée. Il se contente du peu, il ne crée pas les conditions de sa réussite politique. A quoi sert Hellot Mampouya ? A quoi servait la DRD ?

Une « Expérimentation hasardeuse »

Au commencement était l’idée de dynamiter le MCDDI dans le Pool. Mais la DRD a échoué dans sa mission. Une expérimentation hasardeuse, pour reprendre Jacques Chirac. Car selon les résultats d’un micro-trottoir effectué à Mindouli, Missafou et Louéngo, dans le Pool, neuf personnes, voire dix personnes sur dix ne connaissent ni la DRD, ni Hellot Mampouya. Le parti a cru que le Pool se réduisait à Kinkala et qu’il suffisait de s’y implanter, d’y cadeauter les habitants, pour barrer la route au MCDDI. Erreur de jugement. Pis, neuf personnes sur dix interrogées au Marché Total ignorent la DRD. Elles ne connaissent Hellot Mampouya en tant que sous-ministre, éjectable par conséquent. La question, en kikongo, était simple : « Connaissez-vous au moins une grande idée émise par le parti politique Dynamique républicaine pour le développement du ministre Hellot Mampouya ? » En fait, le péché originel de la DRD fut d’avoir été un parti de circonstance ou de mission, et non de conquête. « Quand Brice Parfait Kolélas a manifesté des signes de rupture avec Sassou, tout en restant dans le gouvernement, Hellot Mampouya s’est saisi de cette contradiction et est apparu aux yeux de Sassou comme le seul en mesure d’exploser son frère de lutte et son parti. Mais jamais Hellot Mampouya n’a été capable de bousculer le MCDDI, en dépit des moyens mis à sa disposition par le pouvoir », déplore un témoin privilégié de la guerre Kolélas-Mampouya, avant d’ajouter : « Au final, on peut dire que c’est Kolélas qui est sorti vainqueur de cette guerre fratricide. » La DRD eut-il un projet ? Non. Le parti, de son vivant, était demeuré absent des grands sujets qui préoccupent les Congolais.

Plus cruel encore, ce parisien qui, lui aussi, avait cru en la dynamique : « Le jour où Hellot Mampouya dégagera du gouvernement - car c’est un acquis pour ne pas avoir réussi sa mission -, plus personne ne se souviendra de lui. » Il faut dire que Mampouya Hellot n’est pas incontournable tant sur le plan ministériel que politique. Il ne pèse pas lourd. Homme unidimensionnel (Herbert Marcusse), dont "le mouvement de la pensée est arrêté par des barrières qui apparaissent comme des limites de la raison elle-même", le sous-ministre et président de feu DRD refuse de se faire violence. Aussi serait-on tenté de lui soumettre l’appel de Zarathoustra : « Homme, qu’as-tu fait pour te dépasser ?/Homme, t’es-tu dépassé ?/Homme, qui t’a appelé à te dépasser ? » Hellot Matson Mampouya est l’assassin de sa propre fille adultérine, la DRD.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick Eric Mampouya
commenter cet article

commentaires

  • : Mampouya.com
  • Mampouya.com
  • : Restauration de la Démocratie de l'Etat de Droit et de la Républque au Congo
  • Contact

  • Patrick Eric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya

Recherche

Mes Héros : Mort Pour un Autre Congo

bruno-ossébighislin_simplice_ongouya.jpg

Congo : Textes Divers

2306_Bourses_etudes.pdf 2306_Bourses_etudes.pdf bilan matondo congo bilan matondo congo Bruno-OSSEBI.doc Bruno-OSSEBI.doc Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Constitution-du-15-mars-1992 Constitution-du-15-mars-1992 Constitution du 29 novembre 2001 Constitution du 29 novembre 2001

Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc  D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf decret-election-presidentielle.jpg decret-election-presidentielle.jpg decret_du_09_10_2008.pdf decret_du_09_10_2008.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf

Feuilledecomptabilit-1.pdf Feuilledecomptabilit-1.pdf Guide du journalisme indépendant Guide du journalisme indépendant Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 3 Le Plan Mouébara au CMAS 3

Les-Sages-Mbochis.pdf Les-Sages-Mbochis.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Statuts de T. I. France Statuts de T. I. France LISTEOP_C2G-EY.pdf LISTEOP_C2G-EY.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc LISTEOP_KPMG.pdf LISTEOP_KPMG.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf okouna-petro jugement&plaidoirie okouna-petro jugement&plaidoirie PID-2006.pdf PID-2006.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF Redevance-2006.pdf Redevance-2006.pdf Requ-te-en-annulation.PDF Requ-te-en-annulation.PDF Service-de-S-curit-.pdf Service-de-S-curit-.pdf SOCAPALM Exposé de la Situation SOCAPALM Exposé de la Situation Suivi-Bonus-2005.pdf Suivi-Bonus-2005.pdf