Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2015 2 11 /08 /août /2015 11:16
VERS LA BURUNDISATION DU CONGO BRAZZAVILLE

VOUS AVEZ DIT REMANIEMENT ?

On n'aurait pu l'appeler un jeu de chaises musicales si ce n'était plutôt l’acte final d’un drame national qui se déroule. En tout cas Denis SASSOU NGUESSO montre que changer la Constitution ne lui fera faire aucune concession, aucun changement et aucune ouverture. Nombreux avaient cru (moi même y compris) qu’à son retour en 1997 il serait différent du SASSOU du mono, tribaliste, violent, kleptomane, peu averti des impératifs modernes du développement, ils s’en sont mordus les doigts et continuent.

Si les ministres d’Etat sont maintenus, 3 sur 5 sont de la Cuvette, c’est la région du président, qui garde le pouvoir conquis par la guerre, gagnée sur les autres régions. Une seule entrée dans le gouvernement : monsieur Euloge Landry KOLELAS, un des fils de Bernard KOLELAS, qui s’est fait remarquer par sa rageuse soif de changer la constitution pour que Denis SASSOU NGUESSO demeura à vie au pouvoir, car, paraît-il, tel fut le sens du combat de son père, qui aurait donc lutté toute sa vie, pour supprimer la limitation des mandats, remettre en cause les constitutions dès qu’elles gênent le président en place, risquer d’embraser tout un pays pour qu’un homme le domina à lui seul. On n’aurait pas connu le même Bernard KOLELAS alors, et son frère non plus. C’est l’occasion de se demander à quoi peut servir un ministre malade, hospitalisé en France pour des séances quotidiennes de dialyse. Si Euloge Landry KOLELAS venait à mourir des suites de la maladie, c’est Théodorine KOLELAS qui sera à coup sûr nommée ministre pour humilier un peu plus Guy Brice Parfait KOLELAS.

Guy Brice Parfait KOLELAS, théoricien de la politique du roseau (plier sans rompre), a fini par trouver que le temps de rester plier était fini et qu’il fallait se redresser. Ministre de la fonction publique, il a fini par déclarer ses intentions présidentielles pour être en harmonie avec la base de son parti, puis à contester l’hégémonie personnelle du président Denis SASSOU NGUESSO. Plusieurs voix s’étaient élevées dans tous les camps depuis des mois, mais surtout depuis sa participation au dialogue alternatif de Diata pour demander sa démission pour plus de cohérence. Il aurait souhaité apparemment que le président Denis SASSOU NGUESSO se prononce pour le changement de la Constitution, afin qu’il démissionne avec fracas. Mais le Chef de l’Etat ne lui en a pas laissé l’occasion. La vengeance de Denis SASSOU NGUESSO sur Guy Brice Parfait KOLELAS montre a suffisance, l’état d’esprit de celui-ci qui aurait déclaré qu’il n’a aucune pitié en politique.

Autre départ attendu, et pour les mêmes raisons, celui de Mme Claudine MUNARI. Moins tonitruante que son collègue du MCDDI mais toute aussi déterminé à refuser ce qu’elle qualifie comme un coup d’Etat constitutionnel.

Ce n’est pourtant pas à première vue un gouvernement de thuriféraire du changement. Claude Alphonse N’SILOU qui ne cache pas son refus de ce projet macabre a été maintenu à son poste, comme Jean Marc TCHISTERE TCHICAYA qui s’est prononcé contre également, a pu faire son entrée au gouvernement, à la place de LOEMBÉ du MAR chassant du coup ce parti du gouvernement.

Il y’a aussi Hellot MAMPOUYA qui par peur ou fourberie n’ose avouer son soutien au changement de la constitution et à l’enrichissement qu’il promet et qui est maintenu. Maintenu, mais déplacé car l’annulation du bac et ses conséquences avait scellé le sort de ce ministre dans ce département, avec un bilan plus que calamiteux. L’internet au Congo reste un luxe, la fibre optique une chimère, les services téléphoniques en piteux état pour un coût parmi les plus élevés du continent. Quant à la Poste et Congo Telecom, ils restent à l’agonie, malgré un relooking ruineux pour les finances publiques. Pour couronner l’échec de cette grande gueule, c’est un autre matalana sans concret qui y est envoyé, tandis que Thierry MOUNGALLA lui, devient le tonneau vide officiel du gouvernement, son porte-parole donc, en remplacement d’un autre inutile qui a irrité tout le département de la communication, Bienvenu OKIEMY, renvoyé aux placards du ministère de la Culture dont la seule activité, le FESPAM, vient hélas d’avoir lieu pour ne revenir que dans 2 ans, en 2017, quand ils n’y seront plus.

L’ancien ministre du FESPAM lui, Jean Claude NGAKOSSO, est promu ministre des affaires étrangères en remplacement de Basile IKOUEBE, que l’on annonçait démissionnaire pour cause de mésentente avec les filles du Président de la République. Il n’a rien laissé à la culture, on ne s’attend pas à ce qu’il fasse une déclaration historique aux nations unies.

Anatole Colinet MAKOSSO prend du poids. Ministre de la jeunesse, il lui échoit en plus désormais le ministère de l’enseignement primaire et secondaire qui mettra certainement plus en lumière ce magistrat, poulain de madame Denis SASSOU NGUESSO.

Si les ministères délégués ont été supprimés, Parfait Aimé COUSSOUD MAVOUNGOU a vite retrouvé un autre sous-ministère, comme s’ils étaient fait pour lui. Les zones économiques spéciales que viennent de quitter Alain AKOUALA ATIPOT, bombardé ambassadeur en France, un poste que je ne souhaiterai pas à mes pires ennemis en ces temps où la jeunesse congolaise consciente de Paris, est passée aux actions musclées. Si Henri Lopès vu son grand âge et sa discrétion sur la politique nationale jouissait d’un certains respect, Alain AKOUALA se jette lui dans une fosse aux lions qui ne lui fera aucun cadeau.

Ce n’est pas une équipe de travail, de renouveau ou d’espoir, mais, ne nous leurrons pas, c’est un gouvernement de ceux qui sont déterminés à soutenir Denis SASSOU NGUESSO jusqu’au bout, jusqu’à la burundisation du pays s’ils le peuvent. C’est cette équipe qui a accepté d’affronter le peuple, de risquer la CPI, l’opprobre de nos ancêtres, l’indignité, la déchéance morale. Ce gouvernement est un drame parce que depuis 1997 date a laquelle Denis SASSOU NGUESSO a ramené son équipe qui a échoué et qui fut condamnée à la conférence nationale, il a montré la même lourdeur aux reformes, ne remanie jamais a plus de 20%, se satisfait ou s'en fout de ses échecs. Les mêmes encore et toujours, pour ne rien faire, encore et toujours. Vous voulez, le changement de la constitution? Il y aura kiki, Claudia et Hugues qui entrerons dans le gouvernement. Puis c'est tout.

Encore un an peuple congolais, courage !

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick Eric Mampouya
commenter cet article

commentaires

  • : Mampouya.com
  • Mampouya.com
  • : Restauration de la Démocratie de l'Etat de Droit et de la Républque au Congo
  • Contact

  • Patrick Eric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya

Recherche

Mes Héros : Mort Pour un Autre Congo

bruno-ossébighislin_simplice_ongouya.jpg

Congo : Textes Divers

2306_Bourses_etudes.pdf 2306_Bourses_etudes.pdf bilan matondo congo bilan matondo congo Bruno-OSSEBI.doc Bruno-OSSEBI.doc Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Constitution-du-15-mars-1992 Constitution-du-15-mars-1992 Constitution du 29 novembre 2001 Constitution du 29 novembre 2001

Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc  D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf decret-election-presidentielle.jpg decret-election-presidentielle.jpg decret_du_09_10_2008.pdf decret_du_09_10_2008.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf

Feuilledecomptabilit-1.pdf Feuilledecomptabilit-1.pdf Guide du journalisme indépendant Guide du journalisme indépendant Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 3 Le Plan Mouébara au CMAS 3

Les-Sages-Mbochis.pdf Les-Sages-Mbochis.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Statuts de T. I. France Statuts de T. I. France LISTEOP_C2G-EY.pdf LISTEOP_C2G-EY.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc LISTEOP_KPMG.pdf LISTEOP_KPMG.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf okouna-petro jugement&plaidoirie okouna-petro jugement&plaidoirie PID-2006.pdf PID-2006.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF Redevance-2006.pdf Redevance-2006.pdf Requ-te-en-annulation.PDF Requ-te-en-annulation.PDF Service-de-S-curit-.pdf Service-de-S-curit-.pdf SOCAPALM Exposé de la Situation SOCAPALM Exposé de la Situation Suivi-Bonus-2005.pdf Suivi-Bonus-2005.pdf