Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2016 6 24 /09 /septembre /2016 19:22
APPEL URGENT AUX FILLES ET FILS DU POOL-KOONGO

Par DANIEL NKOUTA

L’heure est extrêmement grave, ouvrons les yeux !

Pourquoi nous plaindre du Pouvoir mbosi hier, du Pouvoir nibolek après, du Pouvoir mbosi de nouveau, qui auraient déchainé le drame sanglant des persécutions cause de nos malheurs, quand celui que nous avons, pendant ces trois épisodes de l’histoire politique du pays encensé comme héros et qui aurait dû protéger en père et tuteur nos parents, filles et fils dans la consolidation de l’unité du terroir, a depuis toujours contribué à sa ruine ? J’ai parlé de Bernard KOLELAS.

Résistant au ressac de la résignation et pour éviter d’abdiquer les droits imprescriptibles de l’esprit ; exprimant mon incoercible répugnance d’un esprit formé par la sagesse séculaire de note culture fermement opposée au dogme du suicide collectif salvateur ; j’ai longuement réfléchi à la question pour s’imposer à ma conscience le problème sans cesse rebattu depuis nos Aînés : le Pool-koongo est-il entrain de mourir de pathologie endogène comme semblent l’indiquer avec force les faits, ou est-il objet de tentative d’assassinat par les autres, comme s’emploient à le proclamer depuis, certains de nos politiques de la contrée qui font une lecture sournoise des mêmes faits, pour s’abriter honteusement derrière l’idéologie de la victimisation chronique se servant de bouc émissaire ?

Parmi les pathologies endogènes à la région figure en première place : le fanatisme teinté de religion. Ayant compris cette faiblesse sociologique de notre peuple, Bernard KOLELAS, car c’est encore de lui qu’il s’agit, s’est infiltré dans notre terroir en prenant soin de se métamorphoser de téké en lari pour être accepté. Il a donc insidieusement usé de cet angle de braquage pour mieux braconner sur nos terres en toute tranquillité ; cet angle de tir pour ajuster son tir sur notre peuple. L’homme avait forgé une religion nouvelle fondée sur l’idéologie du MCDDI, la nouvelle eschatologie qui devait s’imposer à tous les ressortissants du terroir et sur l’ensemble du terroir. S’est alors que peu à peu s’est tissé un fanatisme autour de l’homme, entretenu par des milliers de dupes plutôt que de fourbes, des propagandistes pipés plutôt que pipeurs. La région s’est vite trouvée dans la galaxie d’une foultitude de fanatiques composée d’âmes crédules et niaises, une espèce d’une superstition malfaisante enflée d’une injustice et sotte confiance en elle-même, qui s’imagine sic et simpliciter toutefois qu’elle énonce quelque chose, posséder de merveilleuses connaissances, cette bande de sots dont les premières phalanges se sont recrutées parmi les intellectuels de la région qui n’ont pas flirté avec l’idéologie marxiste et qui depuis n’autorisent plus la moindre expression d’une opinion contraire.

Ceux du dehors ont alors, hélas très vite conclu que nous avons tous été atteints par le virus de l’obéissance aveugle. Pour faire justice de cette calomnie, car, ce n’est rien d’autre que cela, il a fallu faire toute la lumière sur cette doctrine mortifère. C’est cette tâche que je tente d’assumer dans une publication à paraître dans quelques semaines. Mais d’or et déjà, devant l’urgence, je fais cette mise en garde à nos parents.

Aujourd’hui, nous devons à la vérité de dire, car tel est le constat, que le père parti, les fils qui se sentent en droit de revendiquer l’héritage du de cujus Bernard KOLELAS car c’est de lui qu’il s’agit de nouveau, se déchirent dans la dévolution successorale du patrimoine familial qu’est le Pool-koongo, le fonds de commerce de la famille dont chaque membre revendique le droit naturel de la représentation à chaque occasion électorale. Et, la région qui s’est depuis autoproclamée le berceau de l’intellectualité congolaise, subit pourtant sans rechigner, se laissant conduire sans jamais broncher à l’échafaud. J’ai simplement honte !

Pour le Grec, la morale étant une science, il est toujours loisible de l’enseigner et de ramener au bien le méchant, et nul secours divin ne saurait procurer à l’homme le souverain bien s’il n’arrive pas lui-même à juger à bon escient : « Sache, dis Sénèque, que si tu dois à Dieu de vivre, tu ne dois qu’à toi-même le bien-vivre ». « Si tu ne peux corriger les méchants, déclare Epictète, ne les accuse pas, car toute méchanceté est corrigible ; mais plutôt accuse-toi, toi qui ne trouves pas en toi-même assez d’éloquence et de persévérance pour les amener au bien ».

Puisque se tromper est une faute, pour éviter toute faute il convient de s’appliquer à ne jamais se tromper ; il faut donc tirer les leçons de l’histoire que la progéniture de KOLELAS s’active à forcer au bégaiement.

Depuis quelques mois, en tout cas depuis le référendum sur le changement de la Constitution et la dernière présidentielle, les ingrédients se mettent en place peu à peu devant nous avec la complaisance de tous. Comme en 1998 avec le père, Brice Parfait KOLELAS fils de son père s’active avec sa catéchèse à danser du tango argentin avec le pouvoir en place au détriment de ce que sa famille considère comme sa base électorale. Les mêmes causes entraînant les mêmes faits, le Pool-koongo s’achemine lentement mais sûrement vers une autre catastrophe humaine. Pour comprendre cet itinéraire mortifère, relisons l’histoire avec KOLELAS père, pour permettre à ceux qui sont capables de comprendre de saisir le sens de l’histoire. Où nous conduit-on ?

Bernard KOLELAS dans son itinéraire avait compris une chose fondamentale : Les Laris étaient malléables, l’essentiel était dans le discours. Alors il va adopter un discours mystique, messianique, ésotérique et politique à la fois. Cette alchimie aboutira à l’exclusion de la scène politique régionale de tout autre prétendant. C’est la politique de « je ne veux voir qu’une tête, la mienne, attention donc à celle qui déborde ! ». Personne n’aura droit à la parole dans le Pool-koongo, aucune opposition au M.C.D.D.I. ne sera acceptée, lui seul aura raison car doté des pouvoirs surnaturels lui permettant d’être omniscient, omnipotent.

Aujourd’hui, usant de la même stratégie, Brice Parfait KOLELAS sur la trace de son père s’est fabriqué la canne des Corbeaux Matsouanistes pour séduire et s’est déjà lancé dans sa campagne pour conduire notre peuple à l’échafaud. Dans cette campagne, tous les coups sont permis, même exclure ses frères biologiques de l’héritage politique du père ; lui seul est demeuré fidèle à l’idéologie du père, les autres frères ont trahi papa proclame-t-il sans état d’âme. Il n’hésite pas à vanter les mérites de l’idéologie de son père le GHANDI congolais pourtant champion toutes catégories en putsch qui a détruit la région pour le bonheur de ses seuls rejetons.

Le dernier acte qui témoigne singulièrement de la médiocrité politique de l’homme et de sa dangerosité avérée, est sa dernière allocution à l’ouverture de ce qu’il appelle la réunion des experts pour la formation de la plate-forme de l’opposition. L’homme, sans gêne, sans honte, affirme sans sourciller avoir crée l’INITIATIVE POUR LA DEMOCRATIE DU CONGO (IDC) . Quel mensonge ! Comment vouloir profiter du fait qu’André OKOMBI SALISSA pour des raisons de sécurité s’est mis en sommeil et ne peut donc réagir sans risquer de se faire repérer pour usurper au grand jour son œuvre ? Comment donc vivre dans ce microcosme politique où tous les sachants : Patrick Eric MAMPOUYA, Blanchard OBA bien qu’en prison, Ghys DOMBE BEMBA, Claudine MUNARI, Mathias DZON, Jean-Marie POUELE, Clément MIERASSA, Amard POATY etc. observent un silence coupable devant une telle usurpation un holdup si criard !

La réalité parce que je sais ce qui s’est réellement passé, c’est que Brice Parfait KOLELAS n’était pas là, il n’a jamais été à l’origine de la création de la plate-forme IDC, œuvre d’André OKOMBI SALISSA avec son entourage immédiat. Le premier coopté sera Blanchard OBA, Brice Parfait KOLELAS sera la dernière recrue. Mais comment une région aussi respectable que le Pool-koongo peut-il accepter de se faire représenter par un tel esprit manifestement malin ? Interroger Fulbert YOULOU, il vous dira depuis sa tombe : nous sommes tous maudits !
Voilà l’épisode que s’active à reproduire Brice Parfait KOLELAS !

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick Eric Mampouya
commenter cet article

commentaires

  • : Mampouya.com
  • Mampouya.com
  • : Restauration de la Démocratie de l'Etat de Droit et de la Républque au Congo
  • Contact

  • Patrick Eric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya

Recherche

Mes Héros : Mort Pour un Autre Congo

bruno-ossébighislin_simplice_ongouya.jpg

Congo : Textes Divers

2306_Bourses_etudes.pdf 2306_Bourses_etudes.pdf bilan matondo congo bilan matondo congo Bruno-OSSEBI.doc Bruno-OSSEBI.doc Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Constitution-du-15-mars-1992 Constitution-du-15-mars-1992 Constitution du 29 novembre 2001 Constitution du 29 novembre 2001

Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc  D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf decret-election-presidentielle.jpg decret-election-presidentielle.jpg decret_du_09_10_2008.pdf decret_du_09_10_2008.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf

Feuilledecomptabilit-1.pdf Feuilledecomptabilit-1.pdf Guide du journalisme indépendant Guide du journalisme indépendant Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 3 Le Plan Mouébara au CMAS 3

Les-Sages-Mbochis.pdf Les-Sages-Mbochis.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Statuts de T. I. France Statuts de T. I. France LISTEOP_C2G-EY.pdf LISTEOP_C2G-EY.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc LISTEOP_KPMG.pdf LISTEOP_KPMG.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf okouna-petro jugement&plaidoirie okouna-petro jugement&plaidoirie PID-2006.pdf PID-2006.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF Redevance-2006.pdf Redevance-2006.pdf Requ-te-en-annulation.PDF Requ-te-en-annulation.PDF Service-de-S-curit-.pdf Service-de-S-curit-.pdf SOCAPALM Exposé de la Situation SOCAPALM Exposé de la Situation Suivi-Bonus-2005.pdf Suivi-Bonus-2005.pdf