Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2012 3 11 /07 /juillet /2012 23:14

Eric HATON à ses Anciens Collègues de APAVE-Congo

apaveCe récit est le témoignage vécu d'un ancien agent français d’Apave-Congo qui répond au nom de ERIC HATON. Après son licenciement, il explique comment les français expatrier continuent la colonisation dans les entreprises et comment les congolais sont humiliés et maltraités dans leur propre pays sans que les autorités ne s’en émeuvent. Il serait temps que les autorités du Congo Brazzaville prennent exemple sur la Gabon et que la Congolisation des emplois soit effectif…

Le Groupe Apave accompagne les maîtres d’ouvrage et les exploitants publics ou privés dans l’évaluation et la maîtrise des risques techniques. Le métier d’Apave c'est la maîtrise des risques, avec une offre complète de prestations techniques et intellectuelles : inspection, assistance, bâtiment, essais et mesures, formation, conseil. Toutes visent à augmenter la sécurité des hommes et des biens et à optimiser la performance des organisations.

Le Groupe Apave est présent à l’international à travers ses 48 filiales et participations en Europe, Asie, Moyen-Orient, Océan Indien et Afrique. Apave se développe à l'international sur des marchés porteurs : secteur pétrolier, grandes infrastructures industrielles et civiles, génie civil ...

Récit

C'est avec beaucoup de temps et de recul que je vous fais parvenir ce récit afin de vous dire au revoir, ce que l'on ne m'a pas permis de faire comme je l'aurai souhaité. je ne sais pas ce qui a été dit sur mon départ, j'ai entendu beaucoup de choses fausses voir hallucinantes, et c'est pour cela que je me dois de vous apporter des éléments supplémentaires, malgré le temps écoulé, sur lequel vous allez comprendre pourquoi si tard.

Lorsque je suis venu la première fois en mission au Congo Brazzaville du Gabon, j'avais été accueilli par Régis RICHARD, et j'avais alors envoyé un mail à mon épouse lui expliquant que si un jour l'on me proposait de travailler au Congo Brazzaville il fallait que je refuse, non pas à cause des habitants mais des expatriés et du panier de crabes que cela me semblait être. J'aurai peut être dû rester sur ma première impression.

Malgré tout, je suis revenu quatre mois plus tard, accueilli cette fois par Martine à l'aéroport, puis rencontre avec Francis, Gérard et Michel, j'ai alors révisé mon jugement en me disant qu'il y avait surement quelque chose à y faire, que cela pouvait être un beau challenge de découvrir cette culture et de relever l'Apave avec l'aide de tous pour que cela devienne une agence comme les autres.

Mais cela ne l'a jamais été et ne le sera jamais. Comment expliquer qu'une agence qui a toujours perdu de l'argent soit maintenue ouverte. Le surnom de cette agence en France est, "l'agence du travail au noir et du blanchiment d'argent". C'est malheureusement un fait avéré et ce n'est pas moi qui pourrais y changer quoique ce soit.

Les seules personnes qui ont leurs destins en main sont Vous, les locaux, qui êtes exploités, insultés, manipulés depuis bien trop longtemps. On vous dit que vous avez des droits mais aussi des devoirs, seulement l'on vous rappels plus souvent à vos devoirs qu'à vos droits. Mais les expatriés qui sont sur place n'ont ils pas des devoirs aussi ? Qu'elle transparence y a t il sur cela qui vous confirme que eux ne sont pas là seulement pour remplir leur compte en banque et améliorer leur qualité de vie sans rien vous donner en échange si ce n'est que reproches et restrictions de plus en plus grandes ? 

Je vais maintenant vous expliquer ce que j'ai réellement vécu

Lorsque je suis entré en guerre contre Christophe FERNANDEZ c'était tout simplement parce qu'il avait juré de faire couler l'APAVE Congo et que je lui avais dis que tant que je serais là je ne le laisserai pas mettre des dizaines de familles congolaises au chômage. Cependant, je le respecte et l'ai toujours respecté ce que beaucoup d'entre vous n'ont jamais su, et cette expérience avait commencé à m'ouvrir les yeux.

En effet, comment un chef d'agence et de région avait pu détourner de l'argent de façon aussi flagrante car il avait traversé une période personnelle que je ne souhaite à personne, sans que personne au siège ne dise rien, voir même lui propose un autre emploi au sein de l'APAVE pour finalement le laissé partir avec le pactole ?

A cette époque on m'avait demandé de le remplacer par intérim, puis de partir en Croatie durant mes congés pour voir Adria MARE qui est aussi une belle escroquerie. A ce moment là on a désigné Monsieur ENSMINGER pour venir prendre la tête de l'agence, et c'est depuis quelques mois que j'en ai compris le pourquoi.

Il n'a aucune compétence de Manager, de la gestion humaine ni financière, mais c'est un bon soldat qui exécute tout ce qu'on lui dit. C'est ainsi que depuis des années, malgré le fait que l'exercice mensuel soit négatif, vous voyez une ligne apparaitre qui s'appelle FDS (Frais De Siège).

On explique qu'il faut rembourser les dettes du Congo Brazzaville envers le siège, on vous dit qu'il faut diminuer les charges, mais chaque fin de mois, le Responsable d'agence, le Directeur régional, le Responsable Afrique, et le fondé de pouvoir prennent leur pourcentage sur le Chiffre d’Affaire. Aucune entreprise ne pourrait se permettre cela si réellement sa situation financière était grave. Comment peut-on percevoir de l'argent sur des pertes, il serait normal de se dire que si APAVE Congo gagne de l'argent alors ces frais pourraient être répartis. Oui, mais le problème et que si un jour cette agence se met réellement à faire des bénéfices, vous auriez alors des Droits aussi, on ne pourrait plus vous endormir avec la menace de fermer l'agence car elle perd de l'argent.

C'est pourquoi des actions ont été mises en place pour faire en sorte de vous faire croire à un travail dans ce sens sans pourtant s'attaquer aux vrais problèmes de fond, frais de véhicules, gestion du matériel, relation avec les administrations, procès qui ne finissent pas....

Les seuls expatriés honnêtes que j'ai rencontré durant mon passage, sont, Nicolas SAUTHIER qui est le celui qui touche moins mais qui rapporte le plus à l'agence. Sur la façon de tenir son service, il n'a pas les mains libres alors ne lui en voulez pas.

Il y a aussi, Bernard CAUDRON qui certes a son caractère, mais qui dit ce qu'il pense, qui a des valeurs et se met régulièrement la direction à dos à cause de cela. Et Michel PONCET qui est âgé comme certains le lui reproche mais qui croit en ce qu’il fait, et, même si unCHANGARNIER le remets sans arrêt en question, il faudrait que ce dernier prouve d'abord un minimum ses compétences en formation et en responsable de service, il n'est rien de cela et je m'en excuse car c'est moi qui vous l'ai mis là.

Savez vous que pendant qu'il réduit toutes vos primes, vous traite d'incompétents, de sales cons d'africains, et j'en passe, lui, se permet d'insulter mon gardien à Brazzaville car l'hôtel dans lequel ENSMINGER, Anne marie SOUSSIA et tous les autres ont dormis et avec lequel, ENSMINGER m'avait demandé de passer un contrat ne lui convenait pas car il part en déplacement avec sa copine et a besoin d'un hôtel avec piscine ?

Enfin, vous comprendrez mieux pourquoi, papa Gérard qui est surement la personne la plus compétente pour relever cette agence a été mis au placard au Gabon, et ne sera jamais chef d'agence Congo Brazzaville, parce qu'il parle trop, vous respecte trop et donc dérange trop de personnes qui veulent assurer leur gains personnels.

J'ai commencé à l'ouvrir moi aussi à l'arrivée d'ENSMINGER, croyant naïvement que nous repartions sur de nouvelles bases, mais je me suis vite aperçu que cela se retournait contre moi et allait à l'encontre de mes valeurs.

La stratégie était simple car j'en savais trop, d'abord puisque je l'avais soutenu durant des années malgré BORDEAUX qui le pensait incompétent à juste titre, je le sais aujourd'hui, mettre CHANGARNIER responsable de formation, lui qui ne vous considère que comme des bons à rien, qui vous harcèle, travaille rien que pour son compte en banque (c'est aujourd'hui le second expatrier le mieux payé avec ses avantages) tout cela allait forcément provoquer des clash.

Ensuite me couper l'accès aux informations financières et autres en me harcelant, en faisant appeler ENSMINGER plusieurs fois par jour pour me traiter d'incompétent, de gamin, de nul qui ne fait pas son travail, en m'éloignant sur Brazzaville à mes frais, en provoquant de plus en plus d'inégalités qui me rendraient plus en colère encore....

En me donnant des directives qui allaient à l'encontre de mes valeurs en me forçant pour que je donne des pots de vins pour me créer un réseau de relations sans me donner le droit de cultiver un autre réseau tel que donner des cours aux étudiants de polytechnique tel que cela m'avait été proposé par le recteur.

Enfin, me griller chez Total en me rappelant en formation le plus souvent possible, m'éloignant de ma famille, me harcelant parce que du coup je ne faisais pas assez sur Brazzaville, et quand Total a convoqué l'APAVE, je n'ai pas été invité pour m'expliquer, l’on m'a demandé un rapport mais CHANGARNIER et ENSMINGER n'ont donné que le dernier chapitre qui couvrait l'APAVE (3 lignes sur trois pages) afin de justifier que je sois black listé.

Aussi, j'ai dis de suite que je ne reviendrai plus sur Pointe Noire assurer des formations tant qu'il y aurait un responsable de service raciste, incompétent et qui il faut le savoir à chaque fois que vous entrerez dans une salle, qui vous coulera plutôt que de vous soutenir si en tant qu'humain vous commettez une erreur.

Bien sur suite à ce mot on va vous trouver des contres exemples :

-      CHANGARNIER n'est pas raciste puisque sa copine est métisse et que son beau frère Iman est congolais, il vous insulte à longueur de temps, se fout de vos compétences puisque vous n'en n'avez pas, Iman est un pion qui lui rapporte tout ce qui se passe en échange d'avoir le droit de ne rien faire au détriment d'Alain. Combien de réunion, entretiens individuels, évaluations en fond de salle est-il capable de faire. Jean Elysée est bien d'autres s'y connaissent plus en formation que lui qui n'est quasiment jamais face à un groupe et qui lors de sa dernière formation en conduite défensive avait eu des retours très négatifs du client que j'avais couvert, demandez à Moustapha si besoin. Ce même Moustapha que Cyril a fait appeler par téléphone en janvier pour me faire croire qu'il allait quitter l'Apave avec le haut parleur pour savoir où j'étais et ce que je faisais, un pion lui aussi qui ne sais pas gérer son stress mais qui est maintenu malgré tout....

-      ENSMINGER est le seul expatrié qui a trois contrats (congolais, AIO, et France) qui a passé un an en France en gardant tous ses avantages d'expatriés, qui est parti en urgence en novembre pour raisons personnelles (achat d'une maison) au frais de l'APAVE, qui passe des deals avec des personnes comme André YIMA pour avoir un guest hors de prix par rapport à la qualité mais qui s'en moque car l'objectif n'est pas de faire des économies mais de gonfler le chiffre d'affaire pour augmenter leurs pourcentage qu'ils s'attribuent quoiqu'il arrive. C'est lui qui a demandé mon départ, qui a promis aux gardiens qui m'avaient suivis sur Brazzaville de s'occuper d'eux après mon départ mais qui les a laissé tomber, résultat, je leur avais laissé 800 000 F CFA chacun plus les meubles pour redémarrer sur Pointe Noire mais ENSMINGER leur a demandé de rester la bas, en échange d'un poste ensuite, ils ont dépensé tout ce que je leur avait laissé pour vivre et même entretenir la maison, et finalement on les a mis dehors et laissé tomber.

Ce même ENSMINGER qui passe des deals tels que une semaine de vacances à CORLIER en échange de pouvoir partir pour s'occuper de sa maison. Avez vous des droits pareils ?

CORLIER qui n'a même pas de compétences pour signer un papier et que l'on maintient à ce poste car en Angola lorsqu'il a vendu SMX il s'est vendu avec, aujourd'hui, on fait venir des mecs de l’Europe de l'est très sympas mais dont les diplômes sont truqués, juste parce que chaque gars de l’Europe de l'est qui travaille est de l'argent qui rentre dans les poches de Nicolas MARKOFF du siège qui est leur patron.

Tout comme Biser TRAVEL qui coute plus cher souvent mais qui appartient au gendre de HERAUD alors il faut faire travailler cette agence de voyage.

ENJALBALL lui se prend son pourcentage. La dernière fois que je l'ai vu au Congo Brazzaville il était en colère car il avait travaillé beaucoup sur la Tunisie mais la dernière réunion il n'avait pu s'y rendre et c'est donc HERAUD et MARKOFF qui s'y sont rendus et se sont mis dans les statuts pour se faire le pourcentage. Il comptait bien se venger sur l’Algérie. Voilà la petite guerre qu'il y a entre eux et vous êtes au milieu.

Voilà, vous avez un chef d'agence incompétent et un adjoint sans qualifications, avec un responsable formation qui maitrise moins la formation que ses formateurs, jean ELYSEE par exemple serait un meilleur chef de service, mais la loi sur la Congolisation des postes n'est pas appliquée comme au Gabon, et pour transférer des compétences il faut d'abord en avoir soi même. Eux, sont juste là pour que MARKOFF, ENJALBALL et HERAUD continue de se faire de l'argent, le tord de FERNANDEZ a été de piqué dans la caisse mais sur leur argent....

Le mien, de croire que l'on pouvait changer des choses. Vous savez que ENSMINGER a même demandé à Gérald de faire de faux certificats pour la campagne mais ce dernier a refusé...Il faut exécuter juste pour que cela leur rapporte, mais pas trop pour que vous ne touchiez rien...Lorsque j'ai compris cela et que je me suis mis à l'ouvrir j'ai signé la fin de mes bonnes relations avec APAVE car tous ne sont pas comme ça mais actuellement les décideurs c'est ça...

On vous dira que je suis parti à cause d'une dépression, sachez que c'est le seul cas d'arrêt de maladie qui vous permet en France d'avoir le droit de vous déplacer et j'en avais besoin, puisque au mois de janvier je suis allé sur le Maroc et que je suis même passé à  l’APAVE de Casablanca. Je croyais encore que l'on pourrait travailler ensemble jusqu'à ce que Bordeaux (ENJALBALL et PONCET) me dise qu'il n'y avait de poste nul part. Il suffit d'aller sur le site de l'APAVE pour savoir que c'est faux.

On vous dira que j'avais des problèmes avec ma femme, je vous rassure je n'ai jamais été aussi heureux en famille, et c'est eux et ENSMINGER surtout qui refusait mon retour au Congo Brazzaville pour que je vois ma famille me faisant rater l'anniversaire de mes filles sous prétexte que j'étais en arrêt de maladie mais que ces jours étaient pris sur mes congés payés donc aucune histoire d'assurance en réalité.

C'est lui aussi qui m'a fait du chantage sur mon retour au Congo Brazzaville pour que je n'ai pas le temps de venir vous voir, qui n'a pas prévenu le propriétaire ce qui a augmenté les frais alors que dans un mail il disait s'occuper de tout, qui dit que mon déménagement a couté cher alors que lui à fait trois déménagement en 1 an, vit dans une maison avec piscine, passe un an en France avec les avantages d'un expatrié, négocie ses congés avec CORLIER en lui filant une semaine de plus pour passer quelques jours à s'occuper de sa maison.

On vous dira que je coutais cher et que mon départ à couté, mes indemnités ont été prises sur mes congés payés, le téléphone a été coupé le 10 janvier donc même ENJALBALLE ne comprend pas la facture sur mon numéro mais il fallait bien, additionner les fautes. Il parait d'après ENSMINGER et CHANGARNIER que j'étais un branleur, un bon à rien, incompétent et fainéant et qui avait de la chance d'être à Brazzaville car aucune responsabilité et aucune équipe à gérer. Vous qui me connaissez es-ce que vous croyez réellement que j'avais peur de cela ? Pourquoi ne sont ils pas partis sur Brazzaville comme je leur ai proposé si c'est si facile...

Voilà, ils n'ont rien compris tous, je ne me battais pas pour l'argent ou prouver quoique ce soit, juste pour des valeurs et pour le pari que tous ensemble on pouvait faire des choses et que le travail finirait par payer pour tous...Je ne peux pas changer ça, et je m'en excuse, c'est à vous de leur faire comprendre une fois pour toute que c'est une société de Droits Congolaise où vous avez des Devoirs mais aussi des Droits, que l'argent qui sort doit être identifiable, que le pourcentage doit être touché seulement si bénéfice et pour tous... Le seul en qui vous pouvez vraiment avoir confiance et Monsieur BERSEILLE, le président, qu'ils appellent tous aujourd'hui "le vieux sénile" et à qui ils cachent la plupart des informations...

Moi, je suis reparti riche d'une expérience vécu à vos côtés, même si il y a parfois eu des moments compliqués un peu comme dans une famille. L’Afrique restera à jamais dans mon coeur et vous aussi...

J'y reviendrai un jour mais pour le moment j'ai d'autres projets, mais je tenais à vous remercier pour tout ce que vous m'avez apporté. Pour les autres, je pense que je m'en occuperais après les vacances, ils n'ont plus aucun pouvoir sur moi, et je vous promet que mon dernier cadeau pour vous sera de vous débarrasser d'eux sans faire de mal à la société, car je crois au projet APAVE déformé par quelques arrivistes qui ne pensent qu'à eux.

Portez vous bien, gardez la tête haute, aidez vous entre locaux car leur force est de vous diviser pour mieux régner, prenez soin de votre santé, votre moral, votre famille, prenez vos congés auxquels vous avez Droit, demandez leur des comptes, et que Dieu vous garde, encore merci pour tout et passer mes amitiés à ceux dont je n’avais pas le mail....

Les sourires de Martine, Clarisse, Rubens, Christiane, Cyprien, Octavie, Michkaëlle, Christelle jean et tous les autres m'ont réchauffés le coeur, ne leur laissé jamais le droit de vous ôter cela, prenez soin de vous...

Amicalement,

Eric HATON

Partager cet article

Repost 0
Published by PatrickEric - dans Culture
commenter cet article

commentaires

mackarios 10/03/2015 00:55

À pavé Congo

  • : Mampouya.com
  • Mampouya.com
  • : Restauration de la Démocratie de l'Etat de Droit et de la Républque au Congo
  • Contact

  • Patrick Eric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya

Recherche

Mes Héros : Mort Pour un Autre Congo

bruno-ossébighislin_simplice_ongouya.jpg

Congo : Textes Divers

2306_Bourses_etudes.pdf 2306_Bourses_etudes.pdf bilan matondo congo bilan matondo congo Bruno-OSSEBI.doc Bruno-OSSEBI.doc Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Constitution-du-15-mars-1992 Constitution-du-15-mars-1992 Constitution du 29 novembre 2001 Constitution du 29 novembre 2001

Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc  D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf decret-election-presidentielle.jpg decret-election-presidentielle.jpg decret_du_09_10_2008.pdf decret_du_09_10_2008.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf

Feuilledecomptabilit-1.pdf Feuilledecomptabilit-1.pdf Guide du journalisme indépendant Guide du journalisme indépendant Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 3 Le Plan Mouébara au CMAS 3

Les-Sages-Mbochis.pdf Les-Sages-Mbochis.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Statuts de T. I. France Statuts de T. I. France LISTEOP_C2G-EY.pdf LISTEOP_C2G-EY.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc LISTEOP_KPMG.pdf LISTEOP_KPMG.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf okouna-petro jugement&plaidoirie okouna-petro jugement&plaidoirie PID-2006.pdf PID-2006.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF Redevance-2006.pdf Redevance-2006.pdf Requ-te-en-annulation.PDF Requ-te-en-annulation.PDF Service-de-S-curit-.pdf Service-de-S-curit-.pdf SOCAPALM Exposé de la Situation SOCAPALM Exposé de la Situation Suivi-Bonus-2005.pdf Suivi-Bonus-2005.pdf