Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2014 4 19 /06 /juin /2014 07:54

Postface du livre de Charles Zacharie Bowao :

"L’imposture Ethnocentriste" 

Discours du Cardinal Joseph Malula

Joseph MalulaJe voudrais dans le cadre de la célébration de mon anniversaire de 25 ans d’épiscopat et de la journée internationale de la jeunesse y apporter ma modeste contribution. Je le ferais en vous communicant les principes qui ont guidée ma propre vie, à savoir : l’Emergence, la Science, le Conscience et la Transparence.

La Conscience

Dans ma vie j’ai toujours craint une chose : être en dessous de ma tâche.

La science est un grand bien, mais la science sans la conscience est désastreuse. La conscience est cette voix intérieure qui rappelle à l’homme la vérité sur lui-même. Elle lui dit ce qui est bien et ce qui est mal ; elle le renseigne sur ce qu’il doit faire et ce qu’il ne doit pas faire. La conscience bien formée donne à l’homme le sens du devoir et le sens des responsabilités. Elle est comme la voix de Dieu qui nous parle et nous éclaire sur ce qui lui plait et ce que nous devons accomplir.

Jeunes qui désirez un monde meilleur, vous aurez un rôle à jouer demain dans la société. De la manière dont vous accomplirez votre devoir dépendront le bien et le bonheur des autres.

Efforcez-vous de joindre la conscience à la science et à la compétence. Efforcez-vous de vous faire surtout une idée grande de votre devoir. (…). Se faire toujours une grande idée de sa tâche et de sa responsabilité dans la société rend l’homme consciencieux et le stimule à se hisser toujours à la hauteur de ses tâches.

L’être humain se différencie des autres êtres qui sont dans le monde par sa liberté et sa conscience. C’est pourquoi le vrai progrès et la vraie grandeur de l’homme se mesure non pas avant tout par son « avoir plus » mais par son « être plus libre » et par son « être plus consciencieux ».

Appliquez-vous donc à maitriser vos passions. Car la maitrises des passions libère les énergies intellectuelles et les facultés spirituelles de l’homme. La pureté, l’amour de la Vérité, la conscience de son devoir élèvent l’homme et l’ennoblissent. Libéré des tiraillements et de la servitude des passions, l’homme acquiert un sens aigu du devoir et de ses responsabilités.

Il devient capable de se renoncer, de se donner à son devoir, de préférer s’il le faut, l’utile à l’agréable. La conscience de votre devoir vous donnera l’amour du travail, l’amour du travail fini, du travail bien fait.

La Transparence

Un peuple sans modèle est un peuple sans histoire. Des hommes modèles sont comme des disques incandescents qui jalonnent l’histoire d’un peuple. Ils constituent des points lumineux de référence pour les générations présentes et à venir.

Nous vivons une époque où l’on parle de la crise économique. Cette crise est montée en première ligne chaque fois qu’il s’agit de rechercher les causes de la détresse actuelle. Il y a cependant une autre crise, qui nous paraît plus fondamentale : la crise des modèles.

Dans l’histoire d’un pays et dans l’œuvre de l’éducation des jeunes, l’existence des modèles est d’une très grande importance. Ils constituent des points de mire et de référence pour les jeunes. Ce sont les hommes modèles qui font l’histoire d’un peuple. C’est pourquoi un peuple sans modèle est comme un peuple sans histoire.

Ni l’instruction, ni la compétence à elles seules ne suffisent à une élite. Une vraie élite doit joindre à tout cela ce que j’appelle la « Transparence ». Une vraie élite doit avoir la capacité de rayonner autour d’elle les ressources morales et spirituelles qui constituent sa vie intérieure. Les hommes doués moralement et spirituellement sont seuls dignes d’être imités ; ils sont seuls capables de marquer d’une façon durable leur époque et de faire et de faire la véritable histoire de leur temps. Ils sont comme des disques incandescents qui jalonnent l’histoire de leur peuple et constituent des points lumineux de référence pour les générations présentes et à venir. (…).

Au fil des années j’ai compris que seul les hommes de principe sont capables de réaliser des choses durables et utiles à la société. C’est pourquoi, plutôt que de chercher à paraître, j’ai opté pour « être ».

Paraître est une chose facile mais ça ne dure pas. Tandis que « être » c’est difficile à acquérir, mais ça dure. J’ai opté donc pour ce qui dure avec comme idéal : Emergence, Science, Conscience et Transparence.

Cet idéal est, certes difficile à poursuivre ; il exige un effort constant. Je ne réussis pas toujours. Mais je persévère parce que mon idéal trace mon itinéraire et donne un sens à ma vie. Il me donne aussi la joie de vivre parce que j’ai conscience de faire quelque chose de bien, d’utile et de durable pour les autres (…).

C’est pourquoi je souhaite de tout cœur que ces principes soient pour vous une source spirituelle et de dynamisme (…) qui vous poussent toujours en avant et toujours plus haut à la recherche de tout ce qui est Bon et Vrai, de tout ce qui élève l’homme.

Partager cet article

Repost 0
Published by PatrickEric - dans Culture
commenter cet article

commentaires

  • : Mampouya.com
  • Mampouya.com
  • : Restauration de la Démocratie de l'Etat de Droit et de la Républque au Congo
  • Contact

  • Patrick Eric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya

Recherche

Mes Héros : Mort Pour un Autre Congo

bruno-ossébighislin_simplice_ongouya.jpg

Congo : Textes Divers

2306_Bourses_etudes.pdf 2306_Bourses_etudes.pdf bilan matondo congo bilan matondo congo Bruno-OSSEBI.doc Bruno-OSSEBI.doc Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Constitution-du-15-mars-1992 Constitution-du-15-mars-1992 Constitution du 29 novembre 2001 Constitution du 29 novembre 2001

Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc  D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf decret-election-presidentielle.jpg decret-election-presidentielle.jpg decret_du_09_10_2008.pdf decret_du_09_10_2008.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf

Feuilledecomptabilit-1.pdf Feuilledecomptabilit-1.pdf Guide du journalisme indépendant Guide du journalisme indépendant Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 3 Le Plan Mouébara au CMAS 3

Les-Sages-Mbochis.pdf Les-Sages-Mbochis.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Statuts de T. I. France Statuts de T. I. France LISTEOP_C2G-EY.pdf LISTEOP_C2G-EY.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc LISTEOP_KPMG.pdf LISTEOP_KPMG.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf okouna-petro jugement&plaidoirie okouna-petro jugement&plaidoirie PID-2006.pdf PID-2006.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF Redevance-2006.pdf Redevance-2006.pdf Requ-te-en-annulation.PDF Requ-te-en-annulation.PDF Service-de-S-curit-.pdf Service-de-S-curit-.pdf SOCAPALM Exposé de la Situation SOCAPALM Exposé de la Situation Suivi-Bonus-2005.pdf Suivi-Bonus-2005.pdf