Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 22:24

500 millions de F CFA Débloqué Depuis Janvier 2010 pour le CHU de Brazzaville

EbinachinoisAprès la conférence de presse du 28 mars 2011 sur l’état des ascenseurs du CHU de Brazzaville, l’indignation générale et la campagne de presse qui s’en était suivi notamment sur internet, la fondation Ebina avait adressé une demande d’audience en date du 26 avril 2011 auprès du Directeur Général du CHU Monsieur Ignace NGAKALA.

Le Président de la fondation Ebina, Joe Washington EBINA, a rencontré le 6 mai 2011 au CHU de Brazzaville, le Directeur Économique et Financier Monsieur Eric AYMARD MOKA a qui le Directeur Général du CHU de Brazzaville Monsieur Ignace NGAKALA (qui évite soigneusement le Président Joe Washington EBINA) avait délégué ses pouvoirs pour la circonstance.

La demande d’audience avait pour but principal l’obtention d’une autorisation officielle de la Direction du CHU de Brazzaville à la fondation Ebina d’envoyer des techniciens et des ingénieurs afin d’élaborer un devis précis, préalable avant le début des travaux.

C’est sur le coup de 13h00 que la délégation de la fondation fut reçue. Joe Washington EBINA, remercia Monsieur Eric AYMARD MOKA de le recevoir tout en regrettant l’indifférence et les faux-fuyants du Directeur Général à qui la demande d’audience était adressée.

Après les civilité d’usage, le Président de la fondation Ebina rappela à Monsieur Eric AYMARD MOKA qu’il y a plus d’un mois il avait animé une conférence de presse au cours de laquelle le principal sujet était celui de la réhabilitation des ascenseurs du CHU de Brazzaville pour le bien des malades et des familles et, qu’il venait le rencontrer pour obtenir une autorisation officielle afin de commencer à travailler à la réhabilitation des dits ascenseurs ; le montage financier étant prêt.

Monsieur Eric AYMARD MOKA remercia le Président Joe Washington EBINA pour son initiative louable, tout en regrettant la médiatisation du problème.

Monsieur Eric AYMARD MOKA fit part à Joe Washington EBINA de la volonté du gouvernement de résoudre ce problème dans des brefs délais. Selon lui, la direction des grands travaux qui a en charge ce dossier aurait déjà débloqué depuis janvier 2010 la somme de 500 millions de frs CFA à cet effet. Les métrages ont déjà été faits et bientôt un appel d’offre sera lancé aux sociétés de la place pour la réhabilitation des ascenseurs du CHU de Brazzaville.

Pour Joe Washington EBINA qui était accompagné d’un ingénieur chinois, cette révélation de Monsieur Eric AYMARD MOKA est un motif à la fois de satisfaction et d’inquiétude...

Rappelons à Monsieur Eric AYMARD MOKA le temps qui a coulé depuis l’adoption de ce dit budget, jusqu’à cette rencontre et qu’en ce moment même des malades payent 1000frs CFA pour monter chaque étage. La fondation Ebina met le chrono en marche pour voir la réelle volonté des autorités de solutionné ce problème.

Malgré les points de vue divergents entre Monsieur Eric AYMARD MOKA et le Président Joe Washington EBINA, l’entretien s’était déroulé dans un climat tendu mais cordiale.

Le 28 janvier 2011, Monsieur Ignace NGAKALA, Directeur Général du CHU de Brazzaville annonçait avec brio : "Nous avons l’obligation d’améliorer nos prestations au niveau des services des urgences".

ngakala ignaceAnnée après des sommes considérables budgétisées sont affectées à la réfection du CHU de Brazzaville, nous nous sommes demandé où pouvait bien passer ces sommes et, nous n’avons pas cherché longtemps ; le tout Paris étant au courant des déboires sentimentaux du sémillant Ignace NGAKALA.

La volatilisation des fonds et le détournement des médicaments prennent la direction d'Oyo où il a son palais, un beau bijou insolent et mieux équipé en sanitaires que le CHU de Brazzaville.

Par ailleurs Monsieur Ignace NGAKALA vient d’acquérir et de donner en cadeau un pavillon, de plus 1 Millions d’euro à une de ses femmes nommé Ida NGAKALA. Le pavillon est situé au 107 boulevard BEZON à Sartrouville en France.

Madame Ida NGAKALA se vante à qui veut l’entendre que chaque mois son époux Ignace NGAKALA lui envoie une somme de 5000 euros, Ida NGAKALA qui ne travaille pas en France entretien avec la complaisance de son mari un amant malien avec lequel elle entretient une relation suivie depuis des nombreuses années.

C’est un secret de polichinelle puisqu’en Aout 2010 Madame Ida NGAKALA avait passé un séjour avec son amant à Brazzaville dans le domicile de son mari. Ensuite, le bel étalon qui ne se refuse rien était revenu à Paris seul, pour terminer ses vacances chez ses parents en compagnie de la sœur de Madame Ida NGAKALA, l’institutrice qui vie à Argenteuil.

D’ailleurs Madame Ida NGAKALA avait présenté son amant (dont nous taisons le nom) chez ses parents à Owando, elle se vante à qui veut l’entendre qu'elle a le pouvoir et que Monsieur Ignace NGAKALA ne peut pas divorcer. Si elle reçoit encore le Sieur NGAKALA chez elle à Sartrouville c'est seulement pour qu’il n’y ait pas de raté dans le versement de sa pension.

ngakala-ignaceCet été 2011, Madame Ida NGAKALA se prépare déjà avec fébrilité pour aller rejoindre, son amant au mali, où elle envoie régulièrement des sommes d’argent importantes pour entretenir son amant et la famille de celui-ci.

Pas étonnant que les travaux de la réhabilitation du CHU de Brazzaville n’avancent pas ; l’amant officiel de Madame Ida NGAKALA qui ne se cache même plus, aime les voyages : Rome, Israël, Bamako etc…

Relire ci-dessous les articles que nous avions déjà diffusé sur l’autre NGAKALA…

http://www.mampouya.com/article-34847393.html

http://www.mampouya.com/article-enquete-sur-la-gestion-scabreuse-des-ex-comattants-42580631.html

La Honte Suprême

Après l'effacement de milliards d'euros qui devaient réduire la pauvreté, le régime de SASSOU NGUESSO plus enclin au luxe ostentatoire (les voyages en Boeing 747 VIP, les pèlerinages bling-bling au Vatican, les mariages princiers de ses enfants deux fois par an) qu'à répondre aux besoins essentiels de la population, la France honteuse de l'incapacité de ce pouvoir francophone vient de financer, par le canal de son ambassade, 340 tables-bancs destinées aux élèves des écoles publiques Antonio Agostinho Neto, 18 mars 1977 et Ngamakosso. Cela pour une valeur de neuf millions FCFA par une aide du fonds social de développement de l'ambassade et une subvention de 8,7 millions de FCFA.

Cette aide, cette subvention (financements, cadeau ou dons l'on ne sait plus trop) représente ridiculement deux ou trois nuits dans la suite réservée à l'année par un neveu du Royal Cobra dans un palace parisien. Cela équivaut à peine au quart de ce que dépense en "chemises sur mesures", chaque mois, le responsable de "l'aval pétrolier" dans les boutiques parisiennes.

Le pétrole est pillé par le même responsable de "l'aval pétrolier" Monsieur Denis Christel SASSOU NGUESSO. Il vient de renvoyer tous les cadres qui devaient l'assister, jusqu'à son fidèle adjoint et maître Blaise ELENGA ainsi que quelques autres. Cela dans le but ultime de commercialiser sans témoin les cargaisons pétrolières !

Désormais, nul ne sait qui achète, qui paye combien, comment et où la principale richesse nationale ; c’est le flou artistique complet ; à Bercy (le ministère des finances Français), les sommes versés par la société Total aux autorités congolaises relèvent du "Secret Défense" ; certains disent qu'il s'agit par mois d'environ un milliard de dollars, soit environ 500 milliards de FCFA.

500 MILLIARDS DE FRANCS CFA CHAQUE MOIS empruntent une destination que tout le monde ignore, sauf Denis Christel SASSOU NGUESSO et son papa !

Les mines sont pillées et données à des prête-noms chinois ou australiens mais appartiennent en réalité à la petite clique mafieuse. Les forêts sont pillées, des centaines de milliers d'hectares sont donnés aux enfants comme des jouets...!

Les bancs des enfants dans les écoles ne doivent pas être le résultat d'une charité quelconque, d'une aide ou d'une subvention ! Le Congo est un pays RICHE TOUT LE MONDE LE SAIT !

Les Congolais petits et grands sont devenus des mendiants sans aucune dignité ; il suffit de se promener dans les rues de Brazzaville ou de Pointe-Noire pour être assaillit par les demandes de toutes sortes…

Il n’y a plus que deux catégories de personnes au Congo : les mendiants et les très riches

Partager cet article

Repost 0
Published by PatrickEric - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Congolais Decu 08/06/2011 17:20



A Pointe Noire , une femme , qui etait hospitalise' , meurt le jour de son accouchement et son nouveau nee , par faute d'interruption intempestive de Courant . Peut - on porter plainte ou pas ?


Famille N'zikou .



PatrickEric 09/06/2011 01:43



Oui, on peut porter plainte


Si vous m'envoyer le récit complet de la tragique mésaventure de cette femme je pourrais peut-être vous aider


Bien des choses à vous



POATHY 21/05/2011 13:28



Qu'est ce que vous ne comprenez pas,c'est la recopie toute crachée de la cotrade au sein même de la SNPC.Et tout ce processus machiavélique de faire du vide autour de soi a été pensé et conspiré
par le père.Franchement les lendemains de ce beau pays sont en danger.



  • : Mampouya.com
  • Mampouya.com
  • : Restauration de la Démocratie de l'Etat de Droit et de la Républque au Congo
  • Contact

  • Patrick Eric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya

Recherche

Mes Héros : Mort Pour un Autre Congo

bruno-ossébighislin_simplice_ongouya.jpg

Congo : Textes Divers

2306_Bourses_etudes.pdf 2306_Bourses_etudes.pdf bilan matondo congo bilan matondo congo Bruno-OSSEBI.doc Bruno-OSSEBI.doc Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Constitution-du-15-mars-1992 Constitution-du-15-mars-1992 Constitution du 29 novembre 2001 Constitution du 29 novembre 2001

Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc  D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf decret-election-presidentielle.jpg decret-election-presidentielle.jpg decret_du_09_10_2008.pdf decret_du_09_10_2008.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf

Feuilledecomptabilit-1.pdf Feuilledecomptabilit-1.pdf Guide du journalisme indépendant Guide du journalisme indépendant Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 3 Le Plan Mouébara au CMAS 3

Les-Sages-Mbochis.pdf Les-Sages-Mbochis.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Statuts de T. I. France Statuts de T. I. France LISTEOP_C2G-EY.pdf LISTEOP_C2G-EY.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc LISTEOP_KPMG.pdf LISTEOP_KPMG.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf okouna-petro jugement&plaidoirie okouna-petro jugement&plaidoirie PID-2006.pdf PID-2006.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF Redevance-2006.pdf Redevance-2006.pdf Requ-te-en-annulation.PDF Requ-te-en-annulation.PDF Service-de-S-curit-.pdf Service-de-S-curit-.pdf SOCAPALM Exposé de la Situation SOCAPALM Exposé de la Situation Suivi-Bonus-2005.pdf Suivi-Bonus-2005.pdf