Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 00:11

M.C.D.D.I. : DU SOUPCON à L'INQUISITION

guy brice parfait kolelas Ton agenda caché se déroule comme le passage de la marchandise de contre bande, c'est à dire sans déclaration en douane. Tout part de toi et abouti à toi. Avant la mort du Président Bernard KOLÉLAS, il y a bien longtemps que tu manipulais déjà.

Tu t'es autoproclamé coordonnateur du parti à l'occasion d'une convention nationale du MCDDI, un organe qui n'a jamais existé jusque-là ; les statuts avaient été amendés au cours de cette dernière alors que cela est du ressort du Congrès. Le décor du putsch contre Bernard KOLÉLAS était en place. Est- ce le complexe d'œdipe ou tout simplement les turpitudes d'un rejeton déviant ?

Dans la même foulée, une réunion baptisée pompeusement Conférence Des Humanistes Africains CODEHA, curieux regroupement hétéroclite ou se juxtaposent socio-démocrates, libéraux et radicaux..., se tenait à Brazzaville.

Tu t'es fait nommer secrétaire exécutif en lieu et place de ton père qui était encore en vie. Aucune personne n'avait remarqué que le règne du Président Bernard KOLELAS était déjà terminé. IL ne décidait et ne contrôlait plus rien comme les anciens secrétaires généraux de l’Ex URSS, malades et impotents qui assistaient aux défilés militaires de plus de trois (3) heures à la tribune, soutenus et maintenus debout par des gardes cachés du public.

Tu as mis en place ta stratégie d'exhiber le Président Bernard KOLÉLAS partout pour faire croire qu'il était encore en pleine possession de ses facultés mentales. IL était difficile de l'approcher pour un entretien car ses trous de mémoire étaient devenus de plus en plus fréquents et prolongés.

Un homme était heureux de ce micmac, c'est Denis SASSOU NGUESSO qui avant d'accepter le retour de Bernard KOLÉLAS l’avait fait examiner par des médecins français qui avaient conclu que Bernard KOLÉLAS était très affaibli par la maladie et n'avait plus toutes ses facultés mentales ainsi que la combativité dont on pouvait lui reconnaitre.

Et c'est là que commence ton allégeance personnelle parce que tu avais assisté à cette séance macabre. SASSOU NGUESSO avait saisi cette occasion pour manipuler les militants et les sympathisants du MCDDI à travers ta personne.

Personne ne te connaissait politiquement au MCDDI sauf pour tes qualités de flambeur et de jouisseur impénitent sans état d'âme. Denis SASSOU NGUESSO avait compris que "chouchouté" et bien traité, tu étais facilement tenable et qu’il t'instrumentaliserait pour détruire le MCDDI tout en s'assurant que tu ne pourras jamais t'opposer à lui quel que soit le sujet.

Pour toi seul l'argent compte ; l’argent est ton Dieu, tu es prêt a tout pour thésauriser et "boukouter" parce que tu es un insatiable aux besoins immodérés. Comme si le temps t'était compté, tu ne disposes plus de temps pour mâcher, tu es passé au stade supérieur, tu te goinfres comme un animal affamé, tu avales machinalement.

SASSOU NGUESSO te tient et en profite pour te faire faire ce qu'il veut quand il le veut. Au gouvernement, il te laisse les coudées franches et tu peux tripoter les budgets qui sont alloués au ministère qu’il t’a confié avec une légèreté déconcertante. Tu finiras par égaler les habitués et grands maîtres du "boukoutage" comme Pierre MOUSSA, OKOMBI SALISSA, Henri NDJOMBO ...

En contrepartie, au niveau du parti tu accomplis la partition, tu déstructures, tu déconstruis le parti (pas de réunion du bureau national ; le comité national au placard ...) ; à la limite, tu ne convoques le conseil consultatif que pour avaliser les instructions et les conseils que tu reçois des tes "amis du PCT ".

Avec le recul, il apparaît clairement pourquoi tu t'es opposé vigoureusement et farouchement à l'intégration du Pasteur NTOUMI au MCDDI malgré l'avis et la disposition favorable du Président Bernard KOLELAS. Tes mentors avaient compris et tu as été amené d'anticiper parce que tu savais qu'avec la forte personnalité du pasteur NTOUMI, tu n'allais pas t'amuser à mettre le parti à genoux.

Les membres du conseil consultatif qui sont rentrés d'exil se connaissent et ne peuvent donc lever le petit doigt, tous se vautrent dans la corruption et la concussion. Donc aucune structure du parti ne doit fonctionner, il faut éviter le débat au sein du parti.

Le comité MCDDI France dérange, il est illégalement suspendu sans explication. Celui de Brazzaville n'existe pas, une forte personnalité à sa tête peut te faire ombrage. La chape de plomb sur le parti rappelle bien celle des "cama'membres" pour ne pas te faire oublier que tu es un ancien de l'UJSC et du Parti Communiste Français.

Tu n'as aucune vision globale, pas de message cohérent du parti qui reste muet sur toutes les questions sauf sur celles portant sur le soutien à SASSOU NGUESSO. Le recensement administratif ne t'interpelle pas parce que tu ne comptes que sur le quota que Denis SASSOU NGUESSO va t'octroyer aux législatives de 2012, et surtout que ton poste au gouvernement soit assuré. Alors plus rien ne t'intéresse.

Plus il y a des nécessiteux, des béni oui-oui, de griots autour de toi, moins tu dois croire que tu peux contrôler le MCDDI, ton réveil sera brutal. Le vent du Maghreb t'inquiète et pour ne pas perdre ta position acquise tu fais espionner les cadres du parti pour arrêter net et à temps toute velléité de lucidité et de revendication surtout à l'approche du débat sur la révision constitutionnelle.

Toute ton énergie est tournée vers l'argent que te verse l'homme de Mpila. Tu vas même jusqu'aux propositions macabres contre le parti avant même que Denis SASSOU NGUESSO n'y ait pensé.

Ce qui t'intéresse, ce sont les 10-15% que te versent les élus du parti, la subvention de l'État pour le fonctionnement du parti ; tu es allé jusqu'à percevoir la moitié du budget de fonctionnement du groupe parlementaire du MCDDI.

A travers ton directeur financier, tu gère toi-même et seul les fonds du parti. Tu es descendu très bas en allant jusqu'à réquisitionner le véhicule de fonction de ton suppléant qui siège à l'assemblée nationale. Le pauvre député ne peut donc pas faire la tournée de sa circonscription pour rendre compte aux électeurs.

La plupart de ceux qui sont autour de toi ne sont que des figurants ou des potiches. Quand tu as voulu t'imposer en tant qu'intellectuel, tu as vite déchanté connaissant tes limites et tu t'es tourné vers le spiritisme, sphère que tu veux instrumentaliser pour manipuler les militants et sympathisants du parti.

Mais tu sais toi même que tu n'as pas d'ascendant sur les hommes et la nature, alors tu te confies aux gourous et aux féticheurs de toutes sortes.

Un an et demi après la réunion de janvier 2010, et les écrits sur ton dos, tu ne changes pas. En réalité tu ne peux pas changer, ta duplicité va te perdre. Si tu peux encore abuser du MCDDI, tu n'échapperas aux griffes de Denis SASSOU NGUESSO qui te tient à l'œil dans le contrat que tu as passé avec lui. Aujourd'hui tu dois réaliser qu'après avoir fait main basse sur le parti, tu n'arrives pas à le tracter et que tu ne pourras pas indéfiniment te moquer des militants et sympathisants.

Tu devrais à tes heures perdues, comprendre la difficulté qu'il y a d'être socialo-communiste et de vouloir hériter coute que coute d'un parti libéral même s'il s'agit d'un libéralisme tempéré.

Sémantiquement, organiquement et idéologiquement, tu sais que tu es plus proche du PCT et de Denis SASSOU NGUESSO que des idéaux du MCDDI et de ses sympathisants.

Le centralisme autocratique que tu as usité au MCDDI te sera plus profitable au PCT où tu serais à vraie ta place. Le congrès du PCT de juillet 2011 te donne une occasion inespérée de réconcilier ta nature et ta personnalité ; j'ose espérer que tes amis du PCT te donneront le poste de secrétaire général en lieu et place d'Isidore MVOUBA pour que tu dégage le plancher.

Le discours que tu distilles sur une prétendue mission que t'aurait donné Bernard KOLÉLAS, n'est que tissu noir cousu de fil blanc, c'est à dire un mensonge éhonté et grotesque.

Ni à Kinkala, ni à Abidjan, le président Bernard KOLÉLAS ne t'avait demandé et encore moins investi de la mission de poursuivre son combat politique ; dans tous les cas Bernard KOLÉLAS, ayant baigné dans la culture kongo savait que la continuité passe par le matriarcat. IL ne t'avait jamais formellement désigné comme successeur à la tête du MCDDI et encore moins pour que tu continues son combat ; le moment venu quelqu'un sortira bien des rangs pour continuer l'œuvre de André G. MATSOUA, Fulbert YOULOU et de Bernard KOLÉLAS.

Bernard KOLÉLAS t'avait parlé à Abidjan du combat exaltant qu'il avait mené et si d'aventure cela te tentait de t'engager ; la suite c'est que, tu as vite compris que t'approprier le MCDDI était un business pour que tu te la coule douce oubliant qu'il fallait que tu fasses tes preuves pour être accepté par les militants et sympathisants du MCDDI.

Il faut des grosses loupes pour te trouver des actes et positions reflétant l'idéologie du MCDDI.

-        Aujourd'hui la fronde des cadres ainsi que des militants et sympathisants du parti n'est que la conséquence de la non reconnaissance de ton leadership.

-        Aujourd'hui, maintenant et partout, les militants et sympathisants vivants du MCDDI disent non à ta basse gouvernance politique.

-        Aujourd'hui, maintenant et partout, les militants et sympathisants morts du MCDDI disent non à ta gouvernance de caniveaux

-        Aujourd'hui, maintenant et au-delà de MPEMBA, les BISSI KONGO te disent non.

Alors avant que tu ne sois mis à nu publiquement, il est temps pour toi de filer à l'anglaise peut-être pour éviter l'anathème et la malédiction que les BISSI KONGO réservent implacablement aux usurpateurs, aux imposteurs et aux délinquants à col blanc.

Le président Bernard KOLÉLAS paix a son âme, ne va pas se retourner dans sa tombe parce que son rejeton ne se serait pas comporté comme il fallait. D'ici là, tu dois te rappeler et méditer des paroles du vieux de GOMA TSÉ-TSÉ lors de ta descente dans cette localité :"tu prétends suivre la voie de ton père, nous sommes derrière toi, mais si tu tournes le dos à cette voie, tu ne nous trouveras plus derrière toi".

Aux dernières nouvelles, après avoir pris connaissance de la stratégie électorale du PCT-RMP pour les prochaines élections législatives de 2012 dans le pool, tu serais aux abois et je t'assure que ça ne fait que commencer parce que le pire est devant toi.

Tant que ton mandat de député et le poste de ministre étaient assurés, tu étais tranquille, mais maintenant que le PCT a décidé de te virer de Kinkala tu dois surement commencer à te poser des questions sur ton avenir politique.

Pour toi, le MCDDI n'est devenu qu'un instrument d'enrichissement personnel. IL te permet d'empocher plus de dix millions (10000000) de francs CFA par mois en prenant en compte ton salaire de ministre, les cotisations des élus ainsi que la subvention que l'État accorde aux partis politiques sans compter les fonds spéciaux qui te sont donnés par le pouvoir pour le rôle que tu joues dans la destruction du MCDDI.

Ton manque de clarté dans la conduite des affaires du parti n'a d'égal que ta veulerie politique qui te prédisposait plus à un rôle de sous-fifre que celui de meneur d'hommes.

Ce n'est pas un hasard, donc si au lieu de négocier avec Denis SASSOU NGUESSO lui-même, tu acceptes d'être sous-traité et manipulé par Firmin AYESSA, Zéphirin MBOULOU...

Te sermonner ou te tirer fortement les oreilles, rien ne se fera parce que tu ne sais pas que la force d'un parti c'est son organisation, son animation au quotidien et le réchauffement idéologique en permanence.

Ce qui va t'arriver à Kinkala si tu perds l'élection législative est la conséquence des bêtises que tu accumules depuis que tu as détourné le parti de sa vocation. Le changement est proche et le MCDDI a un bel avenir sans toi…

Partager cet article

Repost 0
Published by PatrickEric - dans Politique
commenter cet article

commentaires

matoko 10/07/2011 13:12



il faudra peut etre demander a sassou combien il a depensé pour les obseques de mme kolelas et de kolelas lui meme.les militants du mcddi devraient peut cotiser pour remettre cet argent comme ça
les enfants kolelas n'auront plus le poids de cette de dette qu'il ne peuvent rembourser et qui pesent dans la prise de leur decisions dans le fonctionnement du parti



batola appolinaire 08/07/2011 21:55



c'est vraiment impensable qu'un parti aussi grand que le mcddi soit mis au placard par des bandits comme parfait kolelas et hellot mampouya.il est temps de les mettre  en minorité et
d'exiger leur départ du parti



  • : Mampouya.com
  • Mampouya.com
  • : Restauration de la Démocratie de l'Etat de Droit et de la Républque au Congo
  • Contact

  • Patrick Eric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya

Recherche

Mes Héros : Mort Pour un Autre Congo

bruno-ossébighislin_simplice_ongouya.jpg

Congo : Textes Divers

2306_Bourses_etudes.pdf 2306_Bourses_etudes.pdf bilan matondo congo bilan matondo congo Bruno-OSSEBI.doc Bruno-OSSEBI.doc Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Constitution-du-15-mars-1992 Constitution-du-15-mars-1992 Constitution du 29 novembre 2001 Constitution du 29 novembre 2001

Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc  D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf decret-election-presidentielle.jpg decret-election-presidentielle.jpg decret_du_09_10_2008.pdf decret_du_09_10_2008.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf

Feuilledecomptabilit-1.pdf Feuilledecomptabilit-1.pdf Guide du journalisme indépendant Guide du journalisme indépendant Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 3 Le Plan Mouébara au CMAS 3

Les-Sages-Mbochis.pdf Les-Sages-Mbochis.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Statuts de T. I. France Statuts de T. I. France LISTEOP_C2G-EY.pdf LISTEOP_C2G-EY.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc LISTEOP_KPMG.pdf LISTEOP_KPMG.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf okouna-petro jugement&plaidoirie okouna-petro jugement&plaidoirie PID-2006.pdf PID-2006.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF Redevance-2006.pdf Redevance-2006.pdf Requ-te-en-annulation.PDF Requ-te-en-annulation.PDF Service-de-S-curit-.pdf Service-de-S-curit-.pdf SOCAPALM Exposé de la Situation SOCAPALM Exposé de la Situation Suivi-Bonus-2005.pdf Suivi-Bonus-2005.pdf