Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 15:17

LANCEMENT OFFICIEL DE LA 2ème ÉDITION DE CULTUROSCPE

Culturoscope-1Le vendredi 09 mai 2014 au luxueux restaurant « le Terminalia », madame Cendrine SASSOU NGUESSO, présidente de l’ONG Génération Plus a lancé officiellement la 2ème édition de Culturoscope – le concours culturel interscolaire. 
La cérémonie à laquelle M. Jean Claude Gakosso, ministre de la culture et des arts, a bien voulu rehaussée de sa présence aux côtés de la Présidente de l’ONG, s’est déroulée devant les notabilités du monde de la culture et de l’éducation, ainsi que des représentants des établissements scolaires présents à Brazzaville.
Prenant le premier la parole, M. Alphonse Mafoua, Directeur technique du festival a d’abord décrit les fondamentaux de ce concept de Culturoscope avant de dégager les perspectives de la 2ème édition.
Ce concours a pour but, de promouvoir la connaissance des traditions congolaises (folklore, langues, art…) en milieux scolaires à des fins éducatives d’une part, d’occuper sainement les élèves par des activités artistiques périscolaires pendant les vacances et d’assurer la promotion des jeunes talents d’autre part. 
Il met en compétition les troupes artistiques des lycées du Congo dans les quatre catégories d’épreuves suivantes: le théâtre, la danse chorégraphique traditionnelle, le slam et la mode vestimentaire traditionnelle.
La première édition de CULTUROSCOPE s’est  tenue à Brazzaville, le 9 août 2013 sous le patronage du Ministère de l’Enseignement Primaire et Secondaire chargé de l’Alphabétisation.
Elle a connu la participation de 150 élèves venus des lycées de Pointe –Noire, Djambala, Gamboma et Brazzaville.
Le succès remporté par cette première édition ne tient pas seulement au fait de la bonne qualité des œuvres artistiques présentées par les élèves, mais aussi et surtout, à l’ambiance qui a prévalue au cours de ces rencontres culturelles et qui a donné l’occasion aux jeunes de ressentir profondément l’unité nationale.
Il est désormais une idée acquise, que les arts ne doivent pas être séparés de l’agenda scolaire.
G+Grâce à l’intérêt culturel et civique que revêt cette positive expérience, nombreux sont les lycées de tous les Départements du pays qui sollicitent une participation active à la deuxième édition de CULTUROSCOPE.

 cet effet, une présélection sera organisée à travers trois zones géographiquement établies.
La zone A, (Owando) regroupe les  troupes des lycées des Départements de la Cuvette, la Cuvette Ouest, la Likouala, les Plateaux et la Sangha.
La Zone B (Dolisie) prend en compte les lycées des départements de la Bouenza, le Kouilou, la Lekoumou, le Niari et de Pointe-Noire.
La Zone C (Brazzaville) prend en compte les lycées des départements de Brazzaville et du Pool.
Les épreuves de présélection auront lieu dans les centres ci-dessus cités pendant tous le mois de mai 2014, elles permettront de sélectionner les six lycées qui prendront part  à la finale du concours.
Celle-ci aura lieu à Brazzaville le 31 juillet 2014 ; sous le double patronage du Ministère de l’Enseignement Primaire et Secondaire chargé de l’Alphabétisation et du Ministre de la Culture et des Arts, avec comme thème : « Culture et valeurs traditionnelles du Département de la Lekoumou ».
Prenant à son tour la parole, Mme Cendrine Sassou Nguesso a rappelé les objectifs de Génération Plus, en direction de la jeunesse congolaise qu’elle souhaite voir s’épanouir et vivre profondément les valeurs qui fondent notre société. Sur ce, elle a déclaré ouverte la 2ème édition de Culturoscope.
Le mot de clôture de la cérémonie est revenu à M. Jean Claude Gakosso, qui a vivement félicité la Présidente de Génération Plus, pour son engagement dans cette noble voie, longtemps restée en friche, qui  réconcilie, au grand bonheur de notre jeunesse, l’éducation et la culture.
Rendez-vous à la finale le 31 juillet 2014.

------------------------------------------------------------------------------------------------

7EME ÉDITION DU FESTIL PAS VRAIMENT CONVAINCANT

Théatre-1Comme à chaque saison scolaire, l’inspection des lycées zone 01 (Brazzaville, pool, sangha et Likouala), organise à Brazzaville le Festival Inter Lycées (FESTIL) sous le haut patronage du Ministre de le l’Enseignement Primaire et secondaire chargé de l’Alphabétisation.
Parvenu à sa 7ème édition, ce festival est devenu un grand rendez-vous culturel, qui offre à la jeunesse scolaire de cette circonscription scolaire, l’occasion de rivaliser de talent entre eux dans uns une compétition multidisciplinaire.
En effet, outre le théâtre qui est le maître art du festival, les élèves sont aussi appelés à prester dans bien d’autres catégories non moins importantes comme le conte, le slam, la poésie classique et le rap.
La cérémonie  d’ouverture a été auréolée  par la présence bien remarquée de Monsieur Hellot Matson Mampouya, Ministre de l’enseignement Primaire et secondaire chargé de l’Alphabétisation. Monsieur Gaëtan Miayoukou, inspecteur général, a quant à lui, patronné la cérémonie de clôture, au nom bien sûr du Ministre de tutelle.
En organisant ces assises culturelles qui placent au premier plan, la créativité artistique des élèves,  l’inspection des lycées de la zone 01, compte obtenir à court ou moyen terme des résultats probants dans la poursuite des objectifs fondamentaux de l’éducation nationale à savoir : promouvoir les valeurs civiques et morales, développer les attitudes et aptitudes culturelles chez les lycéens, favoriser le brassage des jeunes à travers des rencontres d’échanges d’expérience.
C’est dans cette optique que le thème de la 7ème édition du FESTIL a porté sur « L’émergence nationale par un enseignement de qualité ».
Les festivités se sont déroulées en deux journées : Du 02 au 03 mai.  Elles  ont eu pour cadre la cour du lycée Chaminade. Au total 09 lycées de la capitale et 01 lycée du département du Pool ont pris  part à ce festival.
Il s’agit des lycées : Agostino Neto,  Chaminade, Lumumba, Nganga Edouard, Réconciliation, Révolution, Savorgnan de Brazza, Thomas Sankara (A et B), 5 février de Kinkala.
Les prestations artistiques sont allées dans tous les sens. Il y en a eu des bonnes comme des mauvaises et aussi des « peut-mieux –faire ».
Les lycées comme Savorgnan de Brazza, Lumumba et Thomas Sankara, riches de leur expérience de Culturoscope (concours culturel interscolaire, organisé pendant les vacances par Génération Plus), étaient très attendus au théâtre.
Le lycée de la Réconciliation, détenteur de la précédente édition était l’objet d’une attention soutenue de la part du public très nombreux et 100% scolaire. Cependant, c’est d’un niveau faible que l’on pourrait juger l’ensemble des productions artistiques présentées par les élèves.
Théatre-3Faute d’encadrement adéquat, les enfants peinent à marcher sur scène et gardent encore le regard vide devant les situations dramatiques. Ils sont incapables de créer l’empathie par leur seule présence sur scène.
Du reste l’organisation même du festival et partant, une régie fantomatique, ne pouvait en rien les aider à  prester dans des bonnes conditions de jeu : pas de plancher. En guise de scène, une terrasse crouteuse de 2 mètres de profondeur sur une ouverture d’à peine 5 mètres, coulisses inexistantes…  des mains d’acteurs chargées de microphones dont les fils s’entrecroisent dans un spectacle « gros bonbon » ; lamentable ! Un vrai supplice des arts ! Dire que ceci se passe dans la capitale et sous le patronage du ministre de l’enseignement.  Le thème de l’émergence retenu bien à propos par le festival, n’aura pas sérieusement inspiré les organisateurs.
Au terme de près de soixante spectacles, le jury a prononcé son verdict. Thomas Sankara B remporte le prix du théâtre, Savorgnan de Brazza, la meilleure mise en scène ; 5 février de Kinkala enlève le prix du meilleur conteur tandis que le prix du meilleur texte de conte est remis à Savorgnan de Brazza. Chaminade se console avec le meilleur rap.
Théatre-2Enfin pour l’ensemble des ses prix remportés le lycée de la Réconciliation remporte une fois de plus le trophée du FESTIL. Ce qui n’a pas manqué aux élèves de Savorgnan de Brazza de crier au scandale, estimant que le décompte des points leur était favorable et que le trophée leur revenait de facto. Hélas ! 
Dans la perspective de la tenue du prochain FESTIL, il nous est loisible de suggérer qu’un accent particulier soit mis sur la formation des encadreurs artistiques engagés dans les lycées d’une part et que des programmes soient engagés pour doter les établissements scolaires des plateformes culturels d’autre part. Émergence exige !

Artistiquement votre !

Partager cet article

Repost 0
Published by PatrickEric - dans Culture
commenter cet article

commentaires

  • : Mampouya.com
  • Mampouya.com
  • : Restauration de la Démocratie de l'Etat de Droit et de la Républque au Congo
  • Contact

  • Patrick Eric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya

Recherche

Mes Héros : Mort Pour un Autre Congo

bruno-ossébighislin_simplice_ongouya.jpg

Congo : Textes Divers

2306_Bourses_etudes.pdf 2306_Bourses_etudes.pdf bilan matondo congo bilan matondo congo Bruno-OSSEBI.doc Bruno-OSSEBI.doc Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Constitution-du-15-mars-1992 Constitution-du-15-mars-1992 Constitution du 29 novembre 2001 Constitution du 29 novembre 2001

Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc  D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf decret-election-presidentielle.jpg decret-election-presidentielle.jpg decret_du_09_10_2008.pdf decret_du_09_10_2008.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf

Feuilledecomptabilit-1.pdf Feuilledecomptabilit-1.pdf Guide du journalisme indépendant Guide du journalisme indépendant Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 3 Le Plan Mouébara au CMAS 3

Les-Sages-Mbochis.pdf Les-Sages-Mbochis.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Statuts de T. I. France Statuts de T. I. France LISTEOP_C2G-EY.pdf LISTEOP_C2G-EY.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc LISTEOP_KPMG.pdf LISTEOP_KPMG.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf okouna-petro jugement&plaidoirie okouna-petro jugement&plaidoirie PID-2006.pdf PID-2006.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF Redevance-2006.pdf Redevance-2006.pdf Requ-te-en-annulation.PDF Requ-te-en-annulation.PDF Service-de-S-curit-.pdf Service-de-S-curit-.pdf SOCAPALM Exposé de la Situation SOCAPALM Exposé de la Situation Suivi-Bonus-2005.pdf Suivi-Bonus-2005.pdf