Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 18:58

Guy Brice Parfait KOLELAS, le Fossoyeur du MCDDI

guy brice parfait kolelasToujours les mêmes familles pour diriger ou détruire le Congo Brazzaville ; le Congo se transmettrait-il comme un héritage ? Bernard KOLELAS, a laissé trois catégories de personnes : les biologiques, les politiques et les spirituels. Sans disserter, Guy Brice Parfait KOLELAS sait qu’il appartient à la première catégorie pour laquelle il n’a fourni aucun effort. Tout s’arrête à cet accident naturel qui aurait pu faire aussi qu’il soit le fils d’Angoualima, de Dewambert, de Moumbassa, de Mabouaka …

Partisan du moindre effort, Guy Brice Parfait KOLELAS n’arrive pas à se hisser au niveau des deux autres catégories qui nécessitent une introspection et un effort personnel soutenu. Par sa pratique quotidienne, il assoie l’assertion selon laquelle on peut donner naissance à un enfant, mais sa personnalité dépend de sa socialisation et de son intégration à la norme positive. Il en est ainsi du stoïcisme, de la sincérité, de la justice, du partage …

Très tôt, Guy Brice Parfait KOLELAS a tourné le dos au combat politique de son père qui, comme le lui a toujours reproché son grand frère Vital, ne lui aurait pas préparé la vie facile d’enfant insouciant qu’il aurait aimé vivre. Vital a toujours eu le courage et la constance de se tenir assez loin des prébendes et des intrigues générées aujourd’hui par la lutte politique de Bernard KOLELAS.

A 14 ans déjà Bernard KOLELAS avait pris l’option de la dignité et du respect de l’homme, alors que jusqu’à 45 ans révolus Guy Brice Parfait KOLELAS prend toujours le contrepied de l’action de son père. Militant de l’Union de la Jeunesse Socialiste du Congo (UJSC), Guy Brice Parfait KOLELAS est passé au stade suprême du socialisme scientifique en adhérant au Parti Communiste Français (PCF) pas trop loin du Parti Congolais du Travail. Voilà aujourd’hui encore ses véritables attaches philosophiques et politiques. Le libéralisme prôné par son père constitue pour lui une sorte de cyanure.

Comme le Parti Congolais du Travail (PCT), avec l’air du temps, Guy Brice Parfait KOLELAS est devenu social-démocrate ce qui en réalité est le substitut du socialisme altéré. Il doit sa gestion des hommes et la gouvernance du Parti qu’il a hérité à son passage au Front National (FN) de Monsieur Jean-Marie LE PEN en France, car son obsession pour la concentration des pouvoirs n’a pas d’égal.

Sur ce chapitre, Guy Brice Parfait KOLELAS fait pleurer Denis SASSOU NGUESSO de jalousie, lui qui croyait être le champion des pouvoirs sans partage. Au niveau politico-administratif, il s’est accaparé les postes de Ministre, Député et Conseillé local de Kinkala. Au sein du parti, il est Président par intérim, Coordonnateur National, Chargé des Finances et des Stratégies de Développement ; autrement dit il est chargé de l’orientation, de la coordination et du contrôle de tout l’appareil du parti dont il est l’ordonnateur et le comptable des fonds, foulant ainsi au pied la première petite règle de bonne gestion et de transparence. C’est décevant comme pratique pour celui qui se dit être un docteur en économie de transport.

Bombardé Conseiller Technique à la mairie de Brazzaville sous Bernard KOLELAS, sa seule action visible avait été la dilapidation d’un milliard de FCFA pour la construction des abris-bus fictifs d’une société municipale qui n’avait pas plus de 10 bus. Le coup d’état transformé en guerre civile du 5 juin 1997 l’avait absout de toute poursuite puisqu’il n’avait plus eu à se justifier ; il doit sans cesse au fond de lui remercier Denis SASSOU NGUESSO d’avoir précipité la débâcle du pays.

Au MCDDI, Guy Brice Parfait KOLELAS n’arrive pas à se positionner ; il veut être coach et arbitre à la fois, ce qui relève du profil d’un esprit torturé et très peu évolué. Il peut se croiser les doigts, rien n’y fera. Sa pratique laisse transpirer à la fleur de peau sa véritable personnalité : Un timide dangereux, le prototype non-aboutit d’un tyran non éclairé et la caricature idéal d’un dictateur irascible.

Le MCDDI n’a rien à gagner de sa gouvernance. Rompu au centralisme socialisant, il ne veut pas entendre d’autres voix que la sienne et ne voir autre chose que son nombril. Il sait pourtant qu’il est incapable de tenir un discours cohérent pour convaincre les militants, ni même de drainer les masses comme son père naguère, sa seule légitimité est de traîner les béni oui-oui qui l’entourent et qui sont prêts à le laisser tomber à la première occasion.

Ces béni oui-oui affamés, sans envergures et sans ambitions pour le Parti s’accrochent à lui parce qu’il distribue des billets de banque pour acheter leur capacité d’indignation ; quand aux autres mécontents, trop impatient d’être élu pour avoir les 4 millions mensuel de salaire, ils préfèrent démissionner du Parti pour aller se positionner ailleurs alors qu’ils auraient pu poser un acte salutaire en faisant exploser toutes les intrigues de l’intérieur.

Le MCDDI et ses militants sont devenu l’archétype d’un Parti qui a le chef qu’il mérite, un Parti qui décline inexorablement vers sa disparition, un Parti godillot dont en entend les râles de l’agonie jusqu’à Paris et au delà, sous les regards impuissants et indifférents de ses hauts cadres et de ceux qui l’ont battit.

Si les Députés, les ex-Ministres et les autres noms qui ont construit patiemment ce Parti restent uni et publient ne fut-ce qu’un seul texte, ils déstabiliseront Guy Brice Parfait KOLELAS et feront comprendre par la même occasion à Denis SASSOU NGUESSO que son allié à des jambes en bois et qu’il ne vaut pas tous les millions qu’on déverse sur lui pour qu’il retienne ses ouailles ; et, par la même occasion les braves militants en déshérences qui ne jurent que par le passé glorieux du MCDDI reprendraient espoir ainsi que le combat pour un autre Congo.

En attendant, Guy Brice Parfait KOLELAS profite bien du beau temps que lui offre son maître ; il sort de chez Denis SASSOU NGUESSO avec une centaine de millions tous les trimestres ; d’ailleurs, avec son argent (100 millions FCFA), il vient d’acquérir la maison du Général MBOT qu’il louait jusque là au quartier de la glacière. Avec les dividendes de la municipalisation et le partage des marchés dans le Pool qu’ils se sont repartis avec les TCHIBAMBELELA, MVOUBA, MOUGANI et autres, il est entrain de construire son mémorial à Kinkala après avoir créer plusieurs entreprises pour profiter de la municipalisation du Pool, tout cela sur le dos du MCDDI et des populations du Pool ; (MOUGANI en a même profité pour aller fêter son anniversaire à Paris).

Comme Denis SASSOU NGUESSO qui a vidé le pays de toute sa "crème" pour en faire un pays pauvre très endetté, et qui veut maintenant en faire pays émergent en 7 ans ; ce qu’il n’a pas pu faire en 27 ans de règne, Guy Brice Parfait KOLELAS se débarrasse des bibliothèques vivantes (MAKOUTA MBOUKOU, EBOSSO) et tous ceux qui ont évolués avec son père pour conduire à l’abîme le MCDDI que son père avait construit avec opiniâtreté. Il exécute les moindres volontés de Denis SASSOU NGUESSO qui ne veut pas d’un MCDDI fort comme instrument de réveil et de veille du Pool dont il veut garder les populations dans l’obscurantisme.

Guy Brice Parfait KOLELAS doit faire son introspection et se préparer car le châtiment sera cruel pour lui, parce qu’il n’est pas en harmonie avec l’héritage dont il s’est accaparé. Il confond plus les choses. Par exemple, Ntsouélé (village) et la dépouille de Bernard KOLELAS qui s’y repose ne font pas partie des parcelles et comptes bancaires qu’il a usurpés en écartant les enfants KOLELAS d’autres lits.

En définitive, beaucoup de choses le rapprochent de Denis SASSOU NGUESSO ; comme lui, il n’est pas très futé intellectuellement, comme lui, il est une brute agrippée au pouvoir pour le pouvoir, lui qui a vidé les institutions de la République de toute excellence pour atterrir sur une République démocratiquement aphone, socialement terne et un Etat voyou et escroc ; Guy Brice Parfait KOLELAS aussi, n’est qu’un profito-situationniste prêt à mettre le feu à la maison MCDDI pour ses seuls intérêts.

Il se débarrasse de tous ceux qui ont côtoyé son père craignant qu’ils lui fassent ombrage et éventrent ses manigances, il vide le MCDDI de sa substance idéologique en réduisant le développement intégral à la création des "mutuelles", petit comme Denis SASSOU NGUESSO, lui aussi a contribué à la noyade d’un enfant de la famille MOUNTOUARI à Bifouiti à cause de sa mauvaise appréciation des situations. Comme quoi qui s’assemble, se ressemble.

Moralement et anthropologiquement, Guy Brice Parfait KOLELAS est plus proche de Denis SASSOU NGUESSO que de son père. Et avec une telle corrélation et de tels parcours, nous nous demandons comment il ne s’est pas retrouvé au PCT, où un poste au secrétariat permanent de du bureau politique lui serait assuré.

Corrupteur et facilement corruptible, abusant du pouvoir, flambeur sans foi, ni loi, financièrement indélicat, idéologiquement confusionniste et égocentrique, Guy Brice Parfait KOLELAS n’est qu’un imposteur politique qui ramasse les miettes que Denis SASSOU NGUESSO laisse tomber faisant perdre à en échange la combativité du MCDDI.  

Partager cet article

Repost 0
Published by PatrickEric - dans Politique
commenter cet article

commentaires

  • : Mampouya.com
  • Mampouya.com
  • : Restauration de la Démocratie de l'Etat de Droit et de la Républque au Congo
  • Contact

  • Patrick Eric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya

Recherche

Mes Héros : Mort Pour un Autre Congo

bruno-ossébighislin_simplice_ongouya.jpg

Congo : Textes Divers

2306_Bourses_etudes.pdf 2306_Bourses_etudes.pdf bilan matondo congo bilan matondo congo Bruno-OSSEBI.doc Bruno-OSSEBI.doc Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Constitution-du-15-mars-1992 Constitution-du-15-mars-1992 Constitution du 29 novembre 2001 Constitution du 29 novembre 2001

Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc  D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf decret-election-presidentielle.jpg decret-election-presidentielle.jpg decret_du_09_10_2008.pdf decret_du_09_10_2008.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf

Feuilledecomptabilit-1.pdf Feuilledecomptabilit-1.pdf Guide du journalisme indépendant Guide du journalisme indépendant Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 3 Le Plan Mouébara au CMAS 3

Les-Sages-Mbochis.pdf Les-Sages-Mbochis.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Statuts de T. I. France Statuts de T. I. France LISTEOP_C2G-EY.pdf LISTEOP_C2G-EY.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc LISTEOP_KPMG.pdf LISTEOP_KPMG.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf okouna-petro jugement&plaidoirie okouna-petro jugement&plaidoirie PID-2006.pdf PID-2006.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF Redevance-2006.pdf Redevance-2006.pdf Requ-te-en-annulation.PDF Requ-te-en-annulation.PDF Service-de-S-curit-.pdf Service-de-S-curit-.pdf SOCAPALM Exposé de la Situation SOCAPALM Exposé de la Situation Suivi-Bonus-2005.pdf Suivi-Bonus-2005.pdf