Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 21:13

LE M.C.D.D.I. CHERCHE UN CHEF DÉSEPÉRÉMENT 

Parfait KolelasCe n’est pas une vente aux enchères et encore moins une O.P.A., lancée pour s’approprier ou faire voler en éclats les morceaux de ce qui reste du M.C.D.D.I. Mais la réalité est là, têtue et heureuse comme un furoncle sur le point de s’éclater. Tout simplement, le MCDDI a un problème de leadership.

Celui qui s’était autoproclamé est effacé sinon inexistant : Guy Brice Parfait KOLÉLAS rase les murs ne sachant plus sur quel pied danser, lui qui avait fait des pieds et des mains, des coudes et des genoux pour pousser son père Bernard KOLÉLAS alors vivant vers la sortie. Et on avait donc crié trop vite victoire : mama, mpoukou bou néné éh ! kâ tsio mounoundzi kwa (mounoundzi c’est la musaraigne, qui est un rat impropre à la consommation du fait de sa forte odeur).

En bref, Guy Brice Parfait KOLÉLAS n’est qu’un serpent qui a voulu de la gibecière, mais comme il n’a pas des épaules, il a fini par se lasser et finira par la laisser. Le M.C.D.D.I. n’a pas de chef aujourd’hui, le M.C.D.D.I. est devenu une potiche entre les mains de Denis SASSOU NGUESSO.

Le tout commence un peu avant le décès de madame KOLÉLAS qui a abouti aux accords secrets de Paris, qui prolongent la série de contacts enclenchés par le pouvoir à travers BOUETOUBASSA Prosper dit "Ya Bouet". Maintenant que les langues commencent à se délier, un jour, "Ya Bouet" devra parler pour nous éclairer sur ce pan et la pandore s’ouvrira ainsi, d’aucuns comprendront pourquoi il a été contraint de quitter le M.C.D.D.I., il en savait peut être trop.

Les accords de Paris sont cet arrangement par lequel Denis SASSOU NGUESSO s’est engagé à assurer le viatique aux enfants KOLELAS en contre partie de quoi, ceux-ci vont le soutenir sans réserve. 

Après avoir contribué à l’humiliation de président Bernard KOLÉLAS avec la consultation neuropsychologique par des médecins qui ont confirmé son impotence à Denis SASSOU NGUESSO, Guy Brice Parfait KOLÉLAS a annoncé que l’heure du "boukoutage" avait sonné et qui voulait se servir n’avait qu’à l’accompagner à Brazzaville.

Voilà l’état d’esprit de Guy Brice Parfait KOLÉLAS en revenant à Brazzaville, et ceci pouvant expliquer cela, on n’a pas fort à parier qu’il est rentré avec un plan caché. C’est ce que vient de nous prouver son passage à la tête du parti : laxisme, légèreté, clientélisme, passe droit, népotisme, despotisme, travail fractionnel, amateurisme, inquisition, conjuration, autant  d’ingrédients pour faire exploser le parti.

Le résultat, c’est la mauvaise performance aux élections législatives de 2012. Et pour parfaire le brain trust qui l’entoure, il ne reste plus qu’à nommer MAHOUMI Pierre, le dernier des CARA en qualité de conseiller politique spécial du MCDDI.

Le premier signal fort de  la vision de Guy Brice Parfait KOLÉLAS a été donné avec l’arrivée de la dépouille mortelle de madame KOLÉLAS à Brazzaville : pas de grande mobilisation pour ce retour avait exigé et obtenu le père Denis SASSOU NGUESSO. Plus tard, les accords de Paris sont transformés en alliance réactivée M.C.D.D.I./P.C.T.

Le BEN et le comité national nouveaux sont mis en place avec prédominance à 75% des parents, amis, belles familles, courtisans. Le M.C.D.D.I.-Paris suspendu, le comité de Brazzaville n’est pas mis en place et les structures du parti sont mises au pas. Pour créer l’illusion, une convention du parti est convoquée à grande pompe.

L’objectif est la liquidation politique de DIATOULOU Prosper, coordonnateur en titre qui n’apprendra son limogeage que dans la salle du palais des congrès. Son seul motif, c’est d’être rester seul à côté du président KOLÉLAS à qui il a servi de majordome, de chauffeur … Guy Brice Parfait KOLÉLAS a peur de çà et il risque de l’éclipser, alors que lui a une mission à remplir : torpiller le M.C.D.D.I. de l’intérieur.

En effet, qui pouvait imaginer un tel scénario : le propre fils de Bernard KOLÉLAS s’employant à détruire l’œuvre de son père. Devenu coordonnateur, Guy Brice Parfait KOLÉLAS n’a pas de vision ou d’objectif clairement affichés. Comme quelqu’un qui a une mission cachée, il bloque le fonctionnement du parti. Il ne veut entendre d’autres voix que la sienne. Il tient le parti d’une main de fer : "untel est contre moi, il ne veut pas me reconnaître comme chef".

Guy Brice Parfait KOLÉLAS a la dent dure, il sait que beaucoup de personnes qui ont côtoyées "Bekol", disent que ce dernier n’a pas désigné de dauphin. Ce qui l’irrite davantage et chaque occasion est un bon prétexte pour "virer", limoger des structures tous les compagnons de son père ou ceux qui s’assimilent à ces derniers.

La main basse de Guy Brice Parfait KOLÉLAS sur le M.C.D.D.I. lui a été soufflée à l’oreille par Denis SASSOU NGUESSO, qui a vite compris le bénéfice qu’il allait tirer de son accord privé avec les KOLÉLAS et de l’alliance politique avec le MCDDI. Denis SASSOU NGUESSO tient Guy Brice Parfait KOLÉLAS par la peau des bourses à cause de sa fragile personnalité, de sa gloutonnerie, mais aussi de ses indélicatesses.

Guy Brice Parfait KOLÉLAS veut vivre la grande vie, il lui faut beaucoup de moyens pour assouvir ses énormes besoins, ce qui avait conduit à la dilapidation du trésor de guerre de son père. Denis SASSOU NGUESSO, l’ayant compris, ne lésine pas avec les moyens pour garantir son pouvoir en mettant des grands moyens à la disposition de Guy Brice Parfait KOLÉLAS. Le combat politique de son père, il ne s’en sert que comme piédestal.

Depuis lors, Guy Brice Parfait KOLÉLAS déstructure, déconstruit, désorganise et démantèle le parti. Le démantèlement intelligent est la stratégie mise en œuvre par Guy Brice Parfait KOLÉLAS pour décourager, exaspérer, énerver, frustrer les cadres et militants du parti, afin de les amener à quitter le M.C.D.D.I. Ainsi, le M.C.D.D.I. sera le pendu, Guy Brice Parfait KOLÉLAS en étant le nœud coulant de la corde.

La Commission Nationale de Discipline et de Contrôle (C.N.D.C.) est confiée à un ancien chômeur de Léo (trafiquant) semi-analphabète venu sur terre 15 ans avant Satan, qui marche sur tout comme un éléphant dans un magasin de porcelaine. Comme les CCV des partis uniques, elle traque tous ceux qui peuvent dire autres choses que ce veut Guy Brice Parfait KOLÉLAS, ce timide dangereux dont le cœur est habité par la méchanceté et comme tous les tyrans, affectionne les rumeurs, la délation, la brutalité, les "on dit" … à la place des débats argumentés.

Les militants du M.C.D.D.I. se rappellent à titre d’illustration, de cette réunion du B.E.N. de janvier 2010, où se sentant acculé, Guy Brice Parfait KOLÉLAS n’avait pas hésité de faire encercler les lieux par des anciens ninjas qui avaient menacé tous les participants.

En cherchant à faire tenir la convention du M.C.D.D.I. à Kinkala, il y a fort à craindre qu’il ne répète sa méthode pour intimider ceux qui vont se pencher sur le chevet du grand malade qu’est le M.C.D.D.I.

La J.M.C.D.D.I., la jeunesse du parti est confiée à MALONGA Nicolas, nommé administrateur-maire de Madibou. Cet homme freluquet à l’allure fantomatique, clonage méphistophélique savamment réussi est un béni oui-oui hors pair tel que les adore Guy Brice Parfait KOLÉLAS. Il est nuisible pour la jeunesse, le parti et la démocratie.

Guy Brice Parfait KOLÉLAS, prolixe dans la production intellectuelle, est désordonné et n’a pas de suite dans les actions. Il est très dispersé dans la conception et ne cesse de créer des fractures au sein du parti. Au lieu de jouer au rassembleur, c’est un véritable pyromane qui se promène dans la ville.

La première fracture qu’il a soutenue est celle qui a opposé "les exilés" (Guy Brice Parfait KOLÉLAS, Hellot Matson MAMPOUYA, Bernard TCHIBAMBÉLÉLA, feu Louis ZOUBABÉLA NGAMANKA..), et ceux qui étaient restés au pays et ont fait vivre le parti tant bien que mal.

Le débat ici est de bas niveau car les exilés disent avoir beaucoup souffert et qu’ils ont accompagné le président KOLÉLAS. A cela, les résidents rétorquent qu’ils ont connu la traque, la maladie, la famine, la forêt et d’autres sont décédés. Les résidents ont payé un lourd tribut contrairement à ceux qui avaient réussi à fuir en 1997.

Guy Brice Parfait KOLÉLAS a voulu d’un pouvoir sans partage, il l’a eu, mais pour quel résultat ? Peu inspiré, rien ne réussi à Guy Brice Parfait KOLÉLAS, tout ce qu’il entreprend est voué à l’échec parce que son substrat est biaisé. Il a plongé le M.C.D.D.I. dans les profondeurs de la médiocrité : Action pour le Développement Intégral (ADI), les associations des métiers, les secteurs économiques, les mutuelles, la gestion axée sur les résultats … tant d’éléphants blancs qui ont fait le lit des mauvais scores aux législatives de 2012, qui ont sanctionné la mauvaise gouvernance de Guy Brice Parfait KOLÉLAS pendant 5 ans.

Il est conscient que lui seul est responsable de cette déconfiture et que tôt ou tard, des comptes lui seront demandés, raison pour laquelle il a une peur bleue d’un congrès "régulier".

La deuxième fracture, comme l’a révélé la théorie de la contradiction, oppose farouchement les exilés entre eux et particulièrement Guy Brice Parfait KOLÉLAS contre Hellot Matson MAMPOUYA et Bernard TCHIBAMBÉLÉLA. Dans le fonds, rien ne les oppose si ce n’est la boulimie et les intrigues de Guy Brice Parfait KOLÉLAS qui est imprévisible…

Pour l’annonce du soutien à Denis SASSOU NGUESSO aux dernières élections présidentielles de 2009, l’unique fois que le comité national s’est réuni, Guy Brice Parfait KOLÉLAS s’était éclipsé laissant le sale boulot à Hellot Matson MAMPOUYA. Malheureusement, ce dernier ne fût pas lynché comme l’avait craint Guy Brice Parfait KOLÉLAS. De là commence la guéguerre.

Guy Brice Parfait KOLÉLASaccuse les autres, sans preuves de vouloir prendre son pouvoir qu’il tient de l’oreiller : Hellot Mat on MAMPOUYA et Bernard TCHIBAMBELELA, logiques et les ayant bien suspendues, préconisent l’application des accords au vu et au su de tout le monde alors que Guy Brice Parfait KOLÉLAS, zigzaguant, veut donner l’impression de fermeté aux militants alors qu’il est tenu en laisse par Denis SASSOU NGUESSO. Il triche avec tout le monde.

C’est un exercice difficile même s’il est un ancien de l’U.J.S.C. et du Parti Communiste Français (PCF). Ce qui n’augure pas de bonnes perspectives pour lui. Politiquement et psychologiquement, Guy Brice Parfait KOLÉLAS est moins chevronné.

Son passage dans les écoles ésotériques ne lui ayant pas permis la maîtrise spirituelle, il verse aujourd’hui dans le syncrétisme. Piètre en mariage, en affaires et en spiritualité, il est entrain de donner sa pleine mesure de médiocrité en politique. Entre les législatives et la nomination du nouveau gouvernement, l’homme avait perdu de sa superbe.

En invitant les populations de Vindza à réclamer l’ouverture du procès sur l’assassinat du Cardinal Émile BIAYENDA, Guy Brice Parfait KOLÉLAS a démontré qu’il est un amateur et çà le père SASSOU ne va pas l’oublier de sitôt plus que le manque de maîtrise à Kinkala qui l’a conduit à annoncer sous la menace des militants, sa candidature aux élections présidentielles de 2016.

Mais en réalité, après ces deux bourdes, il a couru à toutes jambes à Mpila, pour aller se justifier et supplier. Il a été grondé et les oreilles lui ont été tirées fortement, après quoi, il a juré qu’il ne se risquerait plus à dire de telles choses. Cela lui a permis de sauver son poste ministériel sans plus demander son reste.  

A la révision de la constitution qui s’annonce, Guy Brice Parfait KOLÉLAS va se taire comme une carpe et sa prétendue candidature ne sera plus qu’un mauvais rêve. La nomination de TSIPETO comme président du groupe parlementaire à l’assemblée nationale, celui-là même qui se dispute l’héritage laissé par son frère avec les enfants de ce dernier, préfigurent des positions de Guy Brice Parfait KOLÉLAS au moment du référendum et des débats y afférents.

Guy Brice Parfait KOLELAS est ramené au gouvernement pour terminer la sale besogne de démantèlement intelligent du M.C.D.D.I. Que Hellot Matson MAMPOUYA et Bernard TCHIBAMBELELA aient été nommés au gouvernement sans que Guy Brice Parfait KOLÉLAS ne soit consulté, montre que le M.C.D.D.I. n’a pas de chef auquel se référer. Ce qui, en convint plus d’un, que Guy Brice Parfait KOLÉLAS ne va plus trainer le pas pour casser la baraque. C’est dans ce registre qu’il faut inscrire la tenue de la convention du MCDDI annoncée pour décembre 2012. 

La troisième fracture imminente qui va se produire sera l’éclatement du bloc familial que Guy Brice Parfait KOLÉLAS a déjà commencé à détruire en présentant son grand frère Vital comme étant celui-là même qui s’était opposé à leur père au moment de la création du M.C.D.D.I. (cf. meeting de Mfilou).

En plus, Guy Brice Parfait KOLÉLAS a privatisé la manne que lui déverse Denis SASSOU NGUESSO. Ce qui a commencé à énerver ses propres frères sans parler de la vie dure qu’il mène à ses demi-sœurs et aux neveux et nièces de Bernard KOLÉLAS, auxquels il interdit même l’accès au cimetière familial qui jouxte le mausolée de Bernard KOLÉLAS. 

Réhabilitation du Comité National et du Comité M.C.D.D.I. de France, mise en place du Bureau Exécutif de Brazzaville et convocation du CONGRÈS constituent les ressorts pour la relance du M.C.D.D.I. au cas contraire, et le président Bernard KOLÉLAS ne va pas se retourner dans sa tombe, son rejeton et sa clique seront mis dehors au meilleur des cas et au pire, la baraque va sauter comme ce fut le cas de NZALAKANDA sous le président YOULOU. Nous chercherons à reconstruire de nouveau.

De ce qui précède, le M.C.D.D.I. n’a pas de chef. Il y a quelqu’un qui assure l’intérim en attendant qu’au cours d’un congrès régulier, les militants se prononcent et décident avec qui à  leur tête, ils veulent continuer le combat pour la démocratie et le développement au Congo Brazzaville.

Si Guy Brice Parfait KOLÉLAS ne s’est pas encore suffisamment sucré, même s’il croise l’indexe et le majeur, il finira par partir, c’est la condition de la pérennisation du M.C.D.D.I.

Le micmac de la convention de décembre 2012 n’est qu’une manœuvre dilatoire de Guy Brice Parfait KOLÉLAS si, elle ne procède au bilan de son action depuis 2008 à ce jour. Ainsi, sous le slogan "tout sauf Guy Brice Parfait KOLÉLAS", c’est l’avis de vacance de poste de chef du MCDDI qui est lancé.

Partager cet article

Repost 0
Published by PatrickEric - dans Politique
commenter cet article

commentaires

  • : Mampouya.com
  • Mampouya.com
  • : Restauration de la Démocratie de l'Etat de Droit et de la Républque au Congo
  • Contact

  • Patrick Eric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya

Recherche

Mes Héros : Mort Pour un Autre Congo

bruno-ossébighislin_simplice_ongouya.jpg

Congo : Textes Divers

2306_Bourses_etudes.pdf 2306_Bourses_etudes.pdf bilan matondo congo bilan matondo congo Bruno-OSSEBI.doc Bruno-OSSEBI.doc Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Constitution-du-15-mars-1992 Constitution-du-15-mars-1992 Constitution du 29 novembre 2001 Constitution du 29 novembre 2001

Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc  D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf decret-election-presidentielle.jpg decret-election-presidentielle.jpg decret_du_09_10_2008.pdf decret_du_09_10_2008.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf

Feuilledecomptabilit-1.pdf Feuilledecomptabilit-1.pdf Guide du journalisme indépendant Guide du journalisme indépendant Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 3 Le Plan Mouébara au CMAS 3

Les-Sages-Mbochis.pdf Les-Sages-Mbochis.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Statuts de T. I. France Statuts de T. I. France LISTEOP_C2G-EY.pdf LISTEOP_C2G-EY.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc LISTEOP_KPMG.pdf LISTEOP_KPMG.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf okouna-petro jugement&plaidoirie okouna-petro jugement&plaidoirie PID-2006.pdf PID-2006.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF Redevance-2006.pdf Redevance-2006.pdf Requ-te-en-annulation.PDF Requ-te-en-annulation.PDF Service-de-S-curit-.pdf Service-de-S-curit-.pdf SOCAPALM Exposé de la Situation SOCAPALM Exposé de la Situation Suivi-Bonus-2005.pdf Suivi-Bonus-2005.pdf