Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2014 6 11 /01 /janvier /2014 16:50

FERMETURE DE LA PHARMACIE MAVRÉ

Mavré.Dans notre rubrique "Drôle de pays", nous essayons d'attirer l'attention des gouvernants de notre pays sur les anachronismes, les bizarreries, les non-sens, les scandales etc. bref des faits et des actes qui amplifient notre indignation, notre perplexité sur l'avenir de ce pays que nous aimons tant et par conséquent nous éloignent des standards internationaux du monde civilisé.

Aux défenseurs la démocratie congolaise en devenir ou en construction nous posons une seule question : Dans quel pays la victime d’une escroquerie peut se retrouver condamner par la plus haute juridiction à payer à son escroc exactement la même somme dont elle s’est fait escroquer ? Cela se passe en République Bannière du Congo en janvier 2014.

Le cas de la fermeture de la Pharmacie Mavré nous fait entrer dans une autre dimension, assurément le Congo Brazzaville est rentré dans la troisième dimension, une dimension que nous dénonçons sans relâche depuis plusieurs années dans notre chronique de "La Saga du Panier de Crabes" car il n’y a pas de liberté individuelle sans justice, pas de démocratie non plus sans justice. Au lieu d’en rire ou de s’indigner les congolais devraient dénoncer à haute voix ces pratiques d’un autre âge parce que la fermeture de la Pharmacie Mavré touche à une question de santé publique.

La Pharmacie Mavré est une "institution" pharmaceutique dans la ville de Brazzaville, tous les habitants de Brazzaville connaissent la Pharmacie Mavré, ils apprécient les conseils et l’expertise des ses employés depuis plus de trois décennies. La Pharmacie Mavré c’est l’excellence, le professionnalisme, la garantie de disposer des produits pharmaceutiques homologués et sûrs, le conseil garanti et surtout l’assurance des bons produits car le secteur pharmaceutique, maillon essentiel de la chaîne sanitaire est à l'image de la santé au Congo, catastrophique (contrebande, médicaments contrefaits ou piratés en vente sur les étables des marchés, etc.)

Alors, question, pourquoi la Pharmacie Mavré a fermé depuis bientôt 2 semaines ? Les réponses sont à chercher auprès des magistrats congolais, ceux qui sont censés dire la Justice et faire respecter le Droit dans un pays normal, sauf que le Congo Brazzaville n’est pas tout à fait un pays normal.

A la suite d'un contentieux financier avec un sujet ouest-africain nommé CEKILA CISSÉ, le propriétaire de la Pharmacie Mavré porte plainte auprès de la justice congolaise qui lui donne raison en première instance et condamne monsieur CEKILA CISSÉ de lui rembourser la somme escroquée soit 120 millions CFA. Preuves à l’appui monsieur CEKILA CISSÉ est donc condamné. Non content de la condamnation en dépit du fait qu’il ait reconnu l’escroquerie, monsieur celui-ci fait appel du jugement comme la loi l’y autorise.

Dans un imbroglio judiciaire sans précédent, pour des questions de procédure, sans débat contradictoire, et contre toute attente, dans des conditions frauduleuses manifestes, le propriétaire de la Pharmacie Mavré est déclaré coupable et condamné à payé 120 millions CFA à monsieur CEKILA CISSÉ.

Oui vous avez bien lu, la victime est d’un coup et d’un seul devenu coupable, miracle pensez vous ? Oui ! En République Bananière du Congo les miracles existent encore, tout le monde ici croit avec détermination à l’arrivée prochaine d’un messie qui d’un coup et d’un seul pourra changer leur quotidien, ne souriez pas.

C’est l’un des rares pays au monde sinon le seul où vous pouvez dormir pauvre le soir et vous réveillez le lendemain matin en étant millionnaire, les affreux mercenaires du business l’ont compris et ils se bousculent aux portes de toutes les autorités pour vendre leurs soupes en promettant qu’ils vont industrialisés le Congo dans douze ans sans électricité ; d’ailleurs le nombre de millionnaires spontanés qui n’ont aucun mérite dépasse l’entendement au Congo Brazzaville.

En fait monsieur CEKILA CISSÉ n’est pas n’importe qui. Monsieur CEKILA CISSÉ est du même calibre que les HUMBERTO, DEMOLAÏS, YOKA BERNARD etc. des hommes d’affaires véreux, sulfureux et roublards qui ont fait fortune à Brazzaville en se servant des autorités qu’ils ont roulés dans la farine. Monsieur CEKILA CISSÉ est un homme d’affaires multicartes qui fait du business dans tout ce qui peut lui rapporté ; quincaillerie, immobilier etc., il est aussi et surtout le prête-nom de certains dignitaires du pouvoir dans des affaires louches, et ceux-ci ne peuvent rien lui refuser en retour. Voilà que cet homme d’affaires bien sous tous rapports et qui a un bon carnet d’adresse à Brazzaville va se lier d’amitié avec le propriétaire de la Pharmacie Mavré pour le rouler ensuite dans la farine en lui proposant la fourniture des produits de beauté dans son officine. Celui-ci est convaincu et fait une avance de fond de 120 millions CFA à notre homme d’affaire véreux qui n’honore pas le contrat.

Le propriétaire de la Pharmacie Mavré est très en colère, excédé et outré par cette décision judiciaire inique et scandaleuse. "Insécurité judiciaire" telle est la raison invoquée par le propriétaire de la Pharmacie Mavré pour tout laisser tomber et fermer cette institution qui rendait des services aux populations bien plus que ces mêmes autorités qui laissent entrés dans le pays des produits pharmaceutiques contrefaits. Ils devront en tirer les conséquences.

Indiscutablement cette décision judicaire est l’œuvre d’une instrumentalisation politique, c'est-à-dire dictée d'en haut. De deux choses l’une, ou bien le ministre en charge de justice au Congo Brazzaville est complètement dépassé et dans ce cas il devrait rendre le tablier, ou alors il cautionne ces errements judiciaires et là encore il devrait démissionner pour aller s’occuper de la circonscription dans laquelle il s’est fait élire par miracle.

En effet, le magistrat NANGA NANGA, Président de la Chambre Pénale de la Cour Suprême, autrement dit un haut fonctionnaire de la magistrature ne peut perdre son latin, se dédire et se fourvoyer sans raison. L'homme en cause dans ce dossier judiciaire scabreux n'est pas n'importe qui, monsieur CEKILA CISSÉ est un personnage énigmatique aux activités pseudo-commerciales qui a des entrées dans les cercles des dignitaires du pouvoir.

Le propriétaire de la Pharmacie Mvré ne s’est pas expliqué sur le fond et sur les éléments du litige mais, sur la base d’une fausse procédure, on le condamne. L’escroquerie porte sur des sommes d’argent. Monsieur CEKILA CISSÉ, avec lequel il avait une relation de confiance, a signé des décharges et ne veut plus rembourser les prêts. Ce dernier se permet de l’emmener en bateau.

La Cour d’Appel n’a pas entendu le propriétaire de la Pharmacie Mavré sur les circonstances qui l’ont conduit à faire ce prêt ou sur les décharges signées et qui lui servent de justificatifs. Voilà qu’on le condamne. En plus, le pourvoi introduit par ses avocats a connu un rejet.

Résultat de ce micmac à la congolaise, le personnel congolais très qualifié de la Pharmacie Mavré est au chômage, les populations qui bénéficiaient gratuitement des services et des conseils de la Pharmacie Mavré sont livrées aux médicaments contrefaits, périmés et piratés venus d'Asie, du Moyen Orient et des contrées exotiques.

Le Congo va mal et ça ne s’arrange pas avec les années. Le cancer dont souffre le Congo Brazzaville (la corruption), a fait des métastases et à gangrener tous les membres. A moins d’une ablation, le Congo Brazzaville ne s’en sortira jamais.

L’homme a mis en place la JUSTICE pour se démarquer du monde animal où la loi du plus fort règne, la JUSTICE c’est le règne de la loi et du DROIT, le Congo Brazzaville serait-il entrain de rejoindre le monde animal en mettant à bas le DROIT et la JUSTICE ? On peut se poser la question.

Peut-on prétendre se développer, s’industrialiser et rejoindre le cercle des "pays émergents" dans une telle "insécurité judiciaire". Le Doing business et son climat des affaires va nous maintenir encore cette fois-ci en queue de peloton et, certains ministres congolais et non des moindres vont crier au complot contre notre beau pays qui serait jalousé par la terre entière à cause de ses minerais et de sa croissance à deux chiffres pour vouloir du mal à notre jeune et belle démocratie ; ne riez pas j’ai personnellement entendu ce refrain plusieurs fois.   

Et si d’aventure le propriétaire de la Pharmacie Mavré saisi les juridictions des autres pays qui eux ont quitté le monde animal, les défenseurs acharnés de la République Bananière du Congo iront en masse au boulevard Alfred Raoult pour chanter en cœur "touche pas à ma justice".

Partager cet article

Repost 0
Published by PatrickEric - dans Politique
commenter cet article

commentaires

  • : Mampouya.com
  • Mampouya.com
  • : Restauration de la Démocratie de l'Etat de Droit et de la Républque au Congo
  • Contact

  • Patrick Eric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya

Recherche

Mes Héros : Mort Pour un Autre Congo

bruno-ossébighislin_simplice_ongouya.jpg

Congo : Textes Divers

2306_Bourses_etudes.pdf 2306_Bourses_etudes.pdf bilan matondo congo bilan matondo congo Bruno-OSSEBI.doc Bruno-OSSEBI.doc Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Constitution-du-15-mars-1992 Constitution-du-15-mars-1992 Constitution du 29 novembre 2001 Constitution du 29 novembre 2001

Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc  D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf decret-election-presidentielle.jpg decret-election-presidentielle.jpg decret_du_09_10_2008.pdf decret_du_09_10_2008.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf

Feuilledecomptabilit-1.pdf Feuilledecomptabilit-1.pdf Guide du journalisme indépendant Guide du journalisme indépendant Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 3 Le Plan Mouébara au CMAS 3

Les-Sages-Mbochis.pdf Les-Sages-Mbochis.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Statuts de T. I. France Statuts de T. I. France LISTEOP_C2G-EY.pdf LISTEOP_C2G-EY.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc LISTEOP_KPMG.pdf LISTEOP_KPMG.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf okouna-petro jugement&plaidoirie okouna-petro jugement&plaidoirie PID-2006.pdf PID-2006.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF Redevance-2006.pdf Redevance-2006.pdf Requ-te-en-annulation.PDF Requ-te-en-annulation.PDF Service-de-S-curit-.pdf Service-de-S-curit-.pdf SOCAPALM Exposé de la Situation SOCAPALM Exposé de la Situation Suivi-Bonus-2005.pdf Suivi-Bonus-2005.pdf